L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recense 193 candidats-vaccins en développement dans le monde. Parmi eux, dix sont en phase 3 des essais cliniques, et parmi eux quatre sont chinois. Le candidat russe « Sputnik-V » en est également à ce stade.

La phase 3 est la dernière dans le développement d’un vaccin. Les précédentes ont démontré une efficacité immunitaire et l’innocuité du produit ; il convient alors de tester le candidat sur plusieurs milliers de personnes afin de déterminer quel bénéfice réel apporte le vaccin à l’échelle d’une population.

Ainsi, ce sont par exemple 2 000 Vénézuéliens qui ont été enrôlés pour constituer la cohorte de l’essai clinique du vaccin russe. En temps normal, cette phase 3 dure entre trois et cinq ans.