Et si le Real Madrid passait par la fenêtre dès la phase de poules ? Ce scénario, impensable depuis 1997 (23 qualifications successives), a pris corps avec la déroute de l’équipe de Zidane contre le Shakhtar à Kiev.

Maladroit en attaque, à l’image d’une tentative de Marco Asensio sur le poteau (5e), le Real s’est fait cueillir par Dentinho à l’heure de jeu (57e), l’attaquant brésilien profitant d’une mésentente défensive entre les Français Ferland Mendy et Raphaël Varane. Et Manor Solomon a ensuite fixé l’arrière-garde madrilène, toujours orpheline de son pilier Sergio Ramos, pour enfoncer le clou en contre (83e).

A une journée de la conclusion de la phase de groupes, voilà la « Maison blanche » rétrogradée à la troisième place du groupe B, dépassée par son adversaire ukrainien à la différence de buts particulière (7 pts chacun).

« Zizou », triple vainqueur de la C1 sur le banc merengue (2016-2018) jouera son destin à domicile face au leader du groupe Mönchengladbach (8 pts), qui a chuté contre l’Inter Milan (3-2) malgré un doublé du Français Alassane Pléa (45e+1, 76e). Les Intéristes (5 pts), guidés par deux buts de Romelu Lukaku (64e, 73e), gardent un espoir d’arracher la qualification.