Une performance de champion, tout du moins à l’Ouest: LeBron James, auteur d’un énorme triple-double, a permis aux Lakers de vaincre Denver (117-107) pour se qualifier pour la 32e finale NBA de leur histoire, la première en dix ans.

En 2010, c’est Kobe Bryant qui apportait à L.A. son 16e titre de champion, son cinquième personnel. Un karma tout particulier accompagne cette nouvelle génération violet et or, depuis la mort de l’idole le 26 janvier dans un accident d’hélicoptère avec sa fille de 13 ans Gianna et sept autres personnes.

Depuis, James et ses coéquipiers se sont jurés de ramener les Lakers au sommet de la ligue pour perpétuer l’héritage de leur glorieux aîné. Un supplément d’âme puisant dans la fameuse « Mamba mentality » qui animait Bryant, faite d’une indéfectible soif de victoire.

Los Angeles tentera en finale d’égaler le record de Boston (17 titres). Le représentant de la conférence Est sera, justement, soit les Celtics soit Miami qui jouent dimanche leur 6e match (3-2 pour le Heat).

Roland-Garros : Fernando Verdasco écarté en raison du covid-19

L’Espagnol Fernando Verdasco a déclaré vendredi être « frustré et révolté » d’avoir été évincé du tableau principal de Roland-Garros en raison d’un test positif au nouveau coronavirus.

« Je veux faire savoir à quel point je suis totalement frustré et révolté à l’encontre de l’organisation de Roland-Garros qui me prive de mon droit de participer à cet événement important sans même m’offrir la possibilité de passer un autre test avec un nouvel échantillon qui pourrait confirmer que le résultat du premier test était une erreur », s’épanche le vétéran espagnol de 36 ans dans un communiqué diffusé sur Twitter.

Le 58e joueur mondial explique avoir contracté le « Covid-19 de façon asymptomatique » en août et avoir passé quatre tests PCR, tous revenus négatifs, avant son nouveau test positif en amont de Roland-Garros.