À trois jours de l’ouverture du Grand Chelem parisien, exceptionnellement reprogrammé à l’automne en raison de la pandémie de Covid-19, sa jauge de spectateurs a été resserrée une fois de plus, de 5.000 à 1.000 spectateurs par jour.

Cet abaissement de plus, qui intervient à la dernière minute, fait suite aux nouvelles restrictions de rassemblement annoncées mercredi soir par le ministre de la Santé Olivier Véran pour les zones en « alerte renforcée », dont fait partie Paris, pour contenir la recrudescence de la pandémie de Covid-19 en France.

C’est la troisième fois en moins de trois semaines que Roland-Garros est contraint de réduire cette jauge, le directeur du tournoi Guy Forget avait pourtant déclaré toujours « espérer avoir 5.000 spectateurs.

Avec une jauge limitée à 11.500 spectateurs, Forget avait estimé que « les produits du tournoi (seraient) divisés par deux », ce qui correspondait à une somme entre 151 et 160 millions de dollars.

Cette réduction du curseur à 1.000 spectateurs va encore faire encore grimper le manque à gagner. Et va obliger les organisateurs à de nouvelles démarches de dernière minute auprès des détenteurs de billets.