Mais il n’y a plus réellement de suspense et les observateurs en sont désormais convaincus. 

Après l’Allemagne et l’Espagne, l’Italie pourrait être le troisième grand pays à relancer son championnat de football, à l’issue d’une réunion jeudi entre le ministre des Sports et les instances dirigeantes du « calcio ».

La rencontre décisive est prévue à 18h30, en visioconférence. Par écrans interposés, le président de la fédération Gabriele Gravina et celui de la Ligue Paolo Dal Pino espèreront le feu vert de Vincenzo Spadafora, ministre des Sports.

Interrompue depuis le 9 mars et un duel entre Brescia et Sassuolo, la Serie A a pourtant longtemps paru proche du coup de sifflet final.


Je ne jouerai pas avec Isiah Thomas a dit Michael Jordan

Dans le documentaire « The Last Dance », consacré à sa carrière par Netflix, la star des Bulls s’est attiré les critiques de plusieurs de ses anciens coéquipiers comme Horace Grant ou Scottie Pippen. Il est désormais accusé d’avoir menti. 

 Le mythique numéro 23 assure qu’il n’a jamais mis son veto à la présence d’Isiah Thomas dans la mythique « Dream Team » des États-Unis qui a remporté la médaille d’or lors des Jeux olympiques 1992. Les deux joueurs ne s’entendaient pas mais « MJ » certifie, dans l’épisode 4 de The Last Dance, qu’il n’a jamais poussé pour évincer la légende de Detroit.

Un document audio prouve pourtant le contraire. Dans le podcast « The Dream Team Tapes », le journaliste sportif Jack McCallum a en effet diffusé un extrait d’une conversation qu’il a eue avec Jordan en 2011 au moment de la rédaction d’un livre sur la Dream Team. « Rod Thorne (manager général des Bulls qui a favorisé la présence des plus grandes stars de la NBA dans l’équipe, ndlr) m’a appelé, confie Jordan au journaliste. J’ai dit: ‘Rod, je ne jouerai pas si Isiah Thomas est dans l’équipe.’ Il m’en a assuré. Il m’a dit: ‘tu sais quoi? Chuck (Daly, sélectionneur) ne veut pas d’Isiah. Donc, Isiah ne fera pas partie de l’équipe’. »

Isiah Thomas, double vainqueur de la NBA avec Detroit (1989 et 1990) confie dans « The Last Dance » que sa non-participation aux JO est  » gros trou dans son CV ».


Yves Jean-Bart suspendu à titre provisoire reste muet après la décision de la Fifa

Les tentatives de l’AFP pour obtenir une réaction de M. Jean-Bart suite à l’annonce de cette suspension sont restées sans réponse.

« La chambre d’investigation de la commission d’éthique indépendante de la Fifa a provisoirement interdit à  Yves Jean-Bart, président de la Fédération haïtienne de football (FHF), d’exercer toute activité liée au football au niveau national et international, pour une période de 90 jours » indique l’organisation internationale dans un communiqué publié sur son site internet.

M. Jean-Bart fait l’objet d’une enquête de la part de la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire haïtienne.

Selon des jeunes filles citées dans un article publié fin avril dans le journal The Guardian, Yves-Jean Bart aurait violé de nombreuses joueuses mineures ces dernières années.

Niant en bloc les accusations portées contre lui, il a porté plainte à Paris contre le journaliste français co-auteur de l’enquête du Guardian.

Yves Jean-Bart, 73 ans, dirige la FHF depuis deux décennies. Sans candidat lui faisant face, sa réélection en février à un sixième mandat a été une formalité.

Le championnat d’Espagne c’est pour bientôt

Samedi, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a apporté le dernier signal positif: « Le plus dur est passé (…) Nous avons surmonté la grande vague de la pandémie », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse.

« La semaine du 8 juin, la reprise des grandes compétitions sportives et professionnelles, et en particulier la Liga, sera autorisée », a ajouté le chef du gouvernement espagnol.

L’Espagne est donc, après l’Allemagne, le deuxième des cinq grands championnats européens à annoncer une reprise des rencontres, stoppées depuis la mi-mars en raison de la pandémie de Covid-19 qui a contraint l’Europe à se confiner.

Coronavirus-Foot : De nouvelles consignes en Amérique du Sud

Les joueurs, entraîneurs et arbitre n’auront pas le droit de cracher et de se moucher sur le terrain ou le banc des remplaçants avant, pendant et après le match. Ils ne pourront pas non plus embrasser le ballon, partager des bouteilles de boissons, échanger leurs maillots ou les fanions des clubs. Le port du masque sera en outre obligatoire sur les bancs des remplaçants, dans les zones officielles et lors des conférences de presse.

La température des joueurs, membres du staff technique des équipes et arbitres sera également prise avant chaque rencontre.

Par ailleurs, conformément à l’amendement aux lois du jeu voté vendredi par l’International Board, la Conmebol autorisera cinq changements lors des matches de poule et les huitièmes de finale de sa compétition phare de clubs, la Copa Libertadores.

En revanche, elle reviendra à un nombre maximal de trois changements à partir des quarts de finale.


Allemagne-Foot-Hommage à George Floyd

Le milieu de terrain américain de Schalke 04, Weston McKennie, a arboré un brassard « Justice pour George » lors d’un match de Bundesliga samedi, ajoutant sa voix à la vague de contestations déclenchée par la mort de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans, après son arrestation lundi à Minneapolis.

« Pouvoir utiliser cette tribune pour attirer l’attention sur un problème qui dure depuis trop longtemps, ça fait du bien !!! », a tweeté McKennie, 21 ans, à l’issue de la rencontre perdue à domicile (0-1) contre le Werder Brême.

Outre McKennie, d’autres sportifs américains, comme la joueuse de tennis Coco Gauff, ont réagi à la mort de Floyd. « Suis-je la prochaine ? » s’est-elle interrogé dans une vidéo TikTok de son flux Twitter.

McKennie a grandi au Texas, mais a passé une partie de son enfance en Allemagne et a rejoint Schalke 04 en 2016.


Federer caracole en tête du classement des sportifs les plus riches de la planète

D’après les estimations de Forbes, le Suisse devancerait de justesse trois footballeurs dont les salaires ont été affectés par la pandémie de coronavirus : le Portugais Cristiano Ronaldo avec 105 millions, l’Argentin Lionel Messi avec 104 millions, et le Brésilien Neymar avec 95,5 millions. Suivent trois stars du basket NBA : LeBron James avec 88,2 millions, Stephen Curry avec 74,4 millions, et Kevin Durant avec 63,9 millions. Le golfeur Tiger Woods (62,3 millions) et les joueurs de foot US Kirk Cousins (60,5 millions) et Carson Wentz (59,1 millions) complètent ce top 10.

Pas de femme dans le top 20

Les sports de combat sont moins représentés qu’en 2015 ou en 2018 par exemple, années où le boxeur Floyd Mayweather avait affronté le Philippin Manny Pacquiao et l’Irlandais Conor McGregor, lors de joutes ultra-lucratives. Cette fois-ci, la superstar des arts martiaux mixtes McGregor n’est « que » 16e (48 millions). Le pugiliste le mieux placé est le Britannique Tyson Fury (11e, 57 millions), devant son compatriote Antony Joshua (19e, 47 millions) et l’Américain Deontay Wilder (20e, 46,5 millions).


Report du marathon de Boston

« L’Association athlétique de Boston, avec notre contribution et notre soutien, a déterminé que la tenue du 124e Marathon de Boston n’est pas réalisable cette année, pour des raisons de santé publique », a tweeté le maire Martin Walsh.

« Il n’y a aucun moyen de conserver le format de course habituel sans rassembler un grand nombre de personnes en toute promiscuité », a-t-il ajouté. Chaque année, environ 500.000 spectateurs assistent au marathon.

C’est la première fois que le plus vieux marathon du monde, créé en 1897, est annulé. Ni les Guerres mondiales, ni les tensions à l’intérieur du pays, ni les conditions climatiques parfois extrêmes n’avaient empêché son déroulement.

Les deux autres marathons majeurs prévus aux États-Unis plus tard cette année, à Chicago le 11 octobre et à New York le 1er novembre sont pour l’heure maintenus.