Le chanteur français Alain Barrière, connu pour des tubes comme « Ma vie » ou « Elle était si jolie » dans les années 1960 est mort mercredi soir des suites d’un arrêt cardiaque.

Déjà victime de plusieurs accidents vasculaires cérébraux ces dernières années, Alain Barrière en a subi un autre avant le décès de sa femme début décembre. Il est décédé à Carnac (Morbihan), commune française située en Bretagne.

Promu vedette en 1964, le chanteur populaire connaît rapidement un passage à vide et tente jusqu’à la fin des années 1980 plusieurs retours. Durant vingt ans, Alain Barrière a été poursuivi par de lourdes difficultés financières.

Sursaut de succès

Il retrouve toutefois un temps le succès avec « Tu t’en vas » (1975), interprétée en duo avec Noëlle Cordier, qui se vend à un million d’exemplaires.

Écrasé par les dettes, révolté par les rappels d’impôts, le chanteur, dépressif, déclarait en 1989: « J’ai vécu l’enfer. Ils ont foutu ma carrière en l’air ». Une bataille homérique qui a trouvé son épilogue en 1998.

Après des exils successifs aux États-Unis et au Canada, il n’était revenu définitivement en France que dans les années 1990.