Conformément à sa volonté, le couturier Karl Lagerfeld sera incinéré sans grande cérémonie d’hommage, et ses cendres devraient rejoindre celles de sa mère et de son grand amour. 

Aucune cérémonie ne sera organisée à la mémoire de Karl Lagerfeld, selon les vœux du couturier star mort mardi à 85 ans, a annoncé mercredi à l’AFP une porte-parole de la marque du créateur. « Ses souhaits seront respectés », a-t-on indiqué de même source. Le « Kaiser », qui affirmait avec humour préférer « plutôt mourir » que d’être enterré, avait plusieurs fois évoqué sa volonté d’être incinéré. Comme il le voulait donc, ses cendres devraient rejoindre celles de sa mère et une partie de celles de Jacques de Bascher, le dandy qui fut son grand amour jusqu’à sa mort du sida en 1989.