Le nombre de cas de coronavirus a franchi ce dimanche 11 octobre en Inde le seuil des 7 millions, un chiffre qui se rapproche de celui atteint par les États-Unis, le pays au monde le plus touché par la pandémie. Les chiffres du ministère de la Santé font état d’une hausse de près de 75 000 nouveaux cas dimanche, ce qui porte le nombre total de personnes contaminées en Inde à 7,05 millions, et ce qui place ce pays en deuxième position après les États-Unis qui en comptent 7,7 millions.

Covid-19 : Le risque de contamination en avion serait minime

Le risque d’attraper le Covid-19 durant le vol serait bien plus infime qu’au bureau, selon David Powell, le conseiller médical de l’IATA.  » Un cas de contamination personnel sur 27 millions de passagers, c’est presque rien », affirme-t-il. Et encore la plupart des cas recensés l’ont été au début de l’épidémie. Depuis, toutes les compagnies aériennes imposent le port du masque chirurgical.

Cette certitude est tirée du système de renouvellement de l’air des avions, basé sur des filtres HEPA. Ils sont similaires à ceux utilisés dans les salles d’opération. Sauf que dans les avions, l’air est renouvelé toutes les deux à trois minutes, soit quatre à six fois plus souvent qu’à l’hôpital.

Un voisin de siège tousse à côté ? Pas de panique : grâce aux flux d’air qui vont du plafond vers le sol via les allées, le risque de contamination en cabine serait comparable à une distance de sécurité de 2 mètres au sol. Les avionneurs comptent sur ces études pour rassurer leurs clients : depuis le début de la pandémie, le secteur aérien aurait perdu plus d’un milliard de passagers.