Coronavirus-France : abrogation du décret autorisant l’hydroxychloroquine pour traiter la Coronavirus

Cette décision intervient au lendemain de l’avis défavorable du Haut conseil de la santé publique, saisi par Olivier Véran, ministre de la Santé, qui recommandait d’arrêter sa prescription pour les cas graves traités à l’hôpital.

Une première pour le mariage homosexuel au Costa Rica

«Le Costa Rica est en fête aujourd’hui : l’égalité du mariage est devenue une rélaité dans le pays, le premier en Amérique centrale», a déclaré l’Association internationale LGBT (ILGA) sur Twitter. «Nous nous réjouissons avec vous : félicitations à tous ceux qui ont travaillé dur pour que cela arrive !»

Le Costa Rica a légalisé le mariage homosexuel ce mardi 26 mai, devenant ainsi le premier pays d’Amérique centrale à le faire, lorsque la décision de la Court est entrée en vigueur à minuit heure locale. Les célébrations prévues n’ont pas eu lieu pour à cause de la pandémie de coronavirus, mais une émission spéciale sur les droits des personnes LGBT a été diffusée à la télévision publique et sur Internet au moment où les premiers mariages avaient lieu.


Le port du masque contesté aux États-Unis

 « Enlève-le, enlève-le ! », crie un groupe de femmes à l’adresse d’un journaliste qui porte un masque. Les vidéos de protestation contre le port du masque se répandent. Elles montrent des vigiles qui, tentant de l’imposer dans des magasins, se font agresser, parfois par des gens qui leur toussent au visage ou qui expliquent qu’il s’agit d’une atteinte à leur liberté.

 C’est devenu un combat politique le respect des mesures sanitaires. Les partisans de Donald Trump portent rarement le masque. Il faut dire que le président lui-même refuse d’être affublé d’un masque en public, même si son administration recommande son port.  

Des élus ont n’ont pas manqué de souligner que le port du masque est une mesure sanitaire. « Si quelqu’un porte un masque, ce n’est pas forcément pour affirmer quel parti ou quel candidat il soutient, il le fait peut-être parce qu’il a un enfant de cinq ans qui subit un traitement contre le cancer, ou parce qu’il y a un adulte vulnérable dans sa vie qui se bat parce qu’il est gravement atteint par le Covid », a ainsi expliqué avec émotion Doug Burgum, le gouverneur du Dakota du Nord.


Bujumbura demande à trois fonctionnaires de l’OMS de partir

Un geste spectaculaire qui a lieu alors que le gouvernement est accusé de gestion opaque de la pandémie du coronavirus, à moins d’une semaine d’un triple scrutin, dont une présidentielle très attendue.

Le représentant de l’OMS au Burundi, Walter Kazadi Mulombo et les trois fonctionnaires de son bureau n’y échapperont pas cette fois. Gitega leur a donné jusqu’à demain le 15 mai pour quitter le territoire burundais, même si les autorités savent pertinemment que l’aéroport Melchior Ndadaye de Bujumbura est fermé à tout trafic aérien dans le cadre de sa lutte contre le Covid-19.

Comment vont-ils faire ? Personne ne sait pour le moment, mais c’est toute l’équipe de l’OMS en charge de la riposte contre le coronavirus qui est expulsée du Burundi, sans aucun ménagement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.