L’artiste malienne Rokia Traoré incarcérée en France

Selon son avocat, la chanteuse a été arrêtée, mardi, à sa descente d’avion à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris. À l’origine de cette arrestation, un conflit autour de la garde de sa fille.

Le mandat d’arrêt international dont Rokia Traoré fait l’objet, a été émis en fin d’année dernière par la justice belge pour « enlèvement, séquestration et prise d’otage ». Les faits concernent la fille que Rokia Traoré a eue avec son ex-compagnon belge, Jans Goosens.

Le tribunal de première instance de Bruxelles a donné la garde exclusive de l’enfant à son père, une décision dont la chanteuse malienne a fait appel.

Mardi, elle arrivait donc de Bamako pour se rendre en Belgique où elle devait justement assister à son audience auprès de la cour d’appel de Bruxelles. Elle a finalement été arrêtée lors de son escale à Paris, selon son avocat, Maître Kenneth Feliho.

Plainte contre l’ex-compagnon

Celui-ci explique aussi que Rokia Traoré refuse de remettre sa fille à son ex-compagnon, car une plainte a été déposée à l’encontre de ce dernier pour attouchements sexuels sur l’enfant.

Rokia Traoré est actuellement placée sous écrou à la prison de Fleury-Mérogis en attendant que la chambre d’instruction du tribunal de Paris décide de son extradition vers la Belgique mercredi prochain. L’artiste encourt une peine de cinq ans de prison, selon Maître Feliho.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.