Fifa: Gianni Infantino propose d’organiser la CAN tous les quatre ans

Présent au Maroc pour un séminaire, le président de la Fifa a plaidé pour que la Coupe d’Afrique des nations ait désormais lieu tous les quatre ans. Il évoque des raisons économiques.

L’organisation de la CAN est un débat perpétuel et le président de la Fifa vient une fois de plus jeter le doute sur l’avenir de la compétition. Alors qu’en janvier, la CAN a de nouveau subi une modification après l’annonce qu’elle se jouerait au Cameroun en 2021, non plus en été comme celle de 2019 mais en hiver comme les éditions précédentes, Gianni Infantino vient de faire une nouvelle proposition qui pourrait tout chambouler.

Présent à Salé au Maroc pour un séminaire sur le développement des compétitions et des infrastructures footballistiques en Afrique, le président de la Fifa a lâché une bombe. « Je propose d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations tous les quatre ans au lieu de tous les deux ans pour la rendre plus commercialement viable et attrayante au niveau mondial », a déclaré Gianni Infantino qui a ensuite déploré que « les revenus de la CAN soient vingt fois moins importants que ceux de l’Euro. »

La CAF va-t-elle aller dans le sens de la Fifa?

Cette idée devrait être étudiée dans les prochaines semaines, alors que la CAN 2021 au Cameroun commence à se préparer. La CAF allant souvent dans le sens de la Fifa, il ne serait pas surprenant de la voir suivre la proposition d’Infantino dans les prochaines années. Cette modification pourrait cependant ne pas intervenir avant 2027 puisque les éditions précédentes sont déjà attribuées à des  pays organisateurs (2021 au Cameroun, 2023 à la Côte d’Ivoire et 2025 à la Guinée).

D’autant plus que la CAF est depuis le mois d’août dernier l’objet d’un audit, mené par la Sénégalaise Fatma Samoura, secrétaire générale de la Fifa. Pour beaucoup de dirigeants de Fédérations africaines, il s’agit plus d’une mise sous tutelle que d’un audit. Si Infantino demande à la CAF de réviser son calendrier, il sera donc vraisemblablement difficile de lui dire non.

Un milliard de dollars pour les stades africains

Une CAN se déroulant tous les quatre ans permettrait en tout cas d’éviter que certaines compétitions ne se télescopent, comme cela avait pu être le cas en 2019 avec la Coupe du monde des clubs qui s’était déroulée en même temps que la CAN, ce qui avait en partie amené la CAF à reprogrammer la compétition en hiver pour 2021.

En marge de ce séminaire, Gianni Infantino a également promis que la Fifa allait verser un milliard de dollars « pour que chaque pays africain puisse se doter d’un stade de classe internationale » dans le but d’accélérer le développement du football africain.

Basket-ball: eh boom, Bam Adebayo est au All Star Game NBA!

     Bam Adebayo, l’intérieur du Heat de Miami, a été retenu pour disputer le All Star Game NBA, ce match de gala annuel qui oppose les joueurs les plus en vue de la ligue nord-américaine de basket-ball. Cette sélection récompense la belle saison de l’Américain d’origine nigériane.

Bam Adebayo recevra-t-il en juin le trophée de joueur ayant le plus progressé (« Most Improved Player », MIP) de la saison 2020-2021 en NBA ? Les progrès de l’Américain d’origine nigériane ont en tout cas été reconnus à leur juste valeur, ce 30 janvier. Car pour sa troisième année dans la ligue nord-américaine de basket-ball, l’intérieur du Heat de Miami a en effet été retenu au All Star Game. Cette rencontre de gala rassemble chaque année les éléments les plus en vue du championnat US.

Bam Adebayo fait partie d’une vague de neuf petits nouveaux, qui vont être du All Star Game pour la première fois, le 16 février à Chicago, comme le Français Rudy Gobert, le Slovène Luka Doncic et le Camerounais Pascal Siakam.

L’hommage de Greg Poppovich

Bam Adebayo s’est en tout cas montré suffisamment convaincant pour que Miami, en pleine transition après trois saisons mitigées, lui confie davantage de responsabilités. En septembre 2019, le Heat a ainsi fait prolonger son protégé pour une quatrième année. À raison puisque l’équipe floridienne en est à 32 victoires pour 15 défaites.

Bam Adebayo s’est même attiré un hommage (et de sacrés regrets) de la part d’un des meilleurs coaches de la NBA, Gregg Popovich. L’entraîneur des Spurs de San Antonio, qui était en charge de l’équipe des États-Unis l’été dernier, a estimé qu’il avait sans doute fait une boulette en n’emmenant pas à la Coupe du monde 2019 en Chine celui qui était également convoité par la sélection nigériane. « Avec ce qu’on voit de lui cette saison, c’est vrai que j’ai secoué la tête de dépit plusieurs fois, a lâché le technicien.Ce n’est pas le joueur que j’ai vu durant notre préparation (du Mondial). Peut-être que c’est de ma faute. Peut-être que j’aurais dû m’y prendre autrement pour que ces qualités soient plus visibles ». Depuis quelques semaines, elles crèvent les yeux et l’écran.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.