Le marché automobile chinois s’essouffle

Pour la deuxième année consécutive, les ventes de véhicules des particuliers reculent en Chine. En 2019 elles ont chuté de 7,4% par rapport au 2018. Et le pessimisme règne pour cette année dans le premier marché automobile mondial.

Plusieurs facteurs expliquent ces mauvais chiffres pour l’industrie automobile de l’empire du Milieu : le ralentissement de l’économie chinoise, la réduction des subventions gouvernementales pour les véhicules électriques et les tensions commerciales avec les États-Unis.

Résultat : les ventes des véhicules des particuliers ont chuté de près de 7,5%, une baisse encore plus forte qu’en 2018. Le recul du marché n’a pas touché tous les constructeurs automobiles. Ceux qui ont perdu des parts de marché sont les fabricants chinois et américains, tandis que ceux qui ont connu des ventes en hausse sont les marques japonaises et allemandes.

Pour cette année, les analystes prévoient encore un recul des ventes, mais moins marqué. Deux raisons expliquent cela :  le renouvellement de la gamme des constructeurs locaux et la perspective de l’apaisement des tensions commerciales avec les États-Unis.

Mercredi prochain, Washington et Pékin signeront un accord partiel, ce qui marque une trêve dans la guerre commerciale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *