Tennis: Roger Federer aura une pièce de monnaie à son effigie

Après le timbre, Roger Federer aura les honneurs de la monnaie… Roger Federer figurera bientôt sur une pièce. C’est la première fois que l’institut Swissmint dédie une pièce commémorative à une personnalité vivante.

La pièce en argent de 20 francs sera émise le 23 janvier 2020, a annoncé Swissmint dans un communiqué. Quelque 55’000 pièces ont été frappées. Une prévente est prévue du 2 au 19 décembre.

Roger Federer aura également l’honneur de figurer sur une pièce en or de 50 francs. Celle-ci sera disponible en mai prochain. Elle sera ornée d’un motif différent que la pièce en argent, précise Swissmint.

L’entreprise publique qui s’occupe de la frappe de la monnaie suisse a choisi d’honorer le champion de tennis non seulement en raison de ses exploits sur les courts. Il est aussi un “ambassadeur rêvé pour son pays” pour son engagement social, notamment au travers de sa fondation d’aide aux enfants ou en sa qualité d’ambassadeur de l’UNICEF, relève encore Swissmint.


“Contact établi!”: Ferrari pense à Lewis Hamilton pour 2021

D’après les informations du journal sportif italien La Gazzetta dello Sport, le contact a été établi entre Lewis Hamilton et Ferrari pour 2021.

Le pilote britannique de 34 ans, dont le contrat chez Mercedes se termine en 2020, aurait rencontré John Elkann, le président du groupe Fiat, deux fois cette année, selon la Gazzetta.

Interrogé sur le sujet, Toto Wolff, le directeur de l’écurie étoilée, s’est dit “totalement OK avec ça. Je pense qu’il s’agit d’un monde libre et je reconnais que chacun doit explorer ses choix de carrière et prendre la meilleure décision personnelle. Les pilotes et tous les autres y compris (…) Donc je n’ai aucun problème, un pilote va toujours essayer d’être dans la voiture la plus rapide possible, et la voiture la plus rapide possible va toujours chercher à avoir le meilleur pilote. Donc il y a un consensus entre nous [sur] ce que nous essayons d’accomplir“.

La rumeur Hamilton-Ferrari n’est pas nouvelle. En 2017, déjà, le sextuple champion du monde de F1 avait été surpris de la prolongation de contrat de l’Allemand Sebastian Vettel jusqu’en 2020.

Avant le GP d’Italie cette année, il avait par ailleurs déclaré ceci: “Est-ce que je regretterais de prendre ma retraite sans avoir été pilote pour Ferrari? Je ne pense pas qu’il faille s’arrêter à des choses qu’on ne sait pas. J’adore la couleur de la voiture, la passion des tifosi à Monza. Il y a des choses qui vont arriver et je ne sais pas si le destin me proposera d’aller chez Ferrari. L’avenir le dira…“.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.