Le Paris-Saint-Germain a réussi son entrée en Ligue des Champions, mercredi soir, en battant le Real Madrid de Zinédine Zidane trois buts à zéro. 

En s’imposant 3-0 contre le légendaire Real Madrid, le PSG a montré qu’il avait les ressources pour triompher des plus grands d’Europe. Un match plein, alors que le Real Madrid n’a jamais réussi à entrer pleinement dans son match, comme l’a reconnu Zinédine Zidane : « C’est sûr que ce soir, on n’a pas eu une bonne soirée… On a bien commencé notre match durant les quinze premières minutes. Notre première mi-temps a été bonne au début mais on a vite été dépassés par le milieu de terrain surtout par l’intensité qu’ils ont mis. On a été mangés dans les duels au milieu du terrain. On a beaucoup péché là-dedans, on n’a pas eu d’intensité et quand on ne met pas d’intensité à ce niveau-là, ce n’est pas possible… On est vite en difficulté, « 

« Ils ont mérité de gagner leur match ». Et ZZ de conclure : « Le PSG a été supérieur, il n’y a rien à dire. Je pense qu’ils ont mérité de gagner leur match. On a été moins bons, on n’a pas été performants. Dans une compétition comme celle-là, à ce niveau, si le rythme n’est pas été élevé de notre côté, c’est très compliqué… C’est une équipe qui nous a mis sous pression, qui a été très bonne à tout les niveaux, et qui nous a mis trois buts. »


PSG : la suspension de Neymar en Ligue des champions réduite à deux matches

Initialement sanctionné pour trois matches de suspension en raison de ses propos sur l’arbitrage après PSG-Manchester United, la star brésilienne pourrait faire son retour en Ligue des champions à Bruges, le 22 octobre.

Neymar va faire son retour sur les pelouses d’Europe plus tôt que prévu, près d’un an après sa dernière apparition en Ligue des champions : il peut revenir dans le groupe du Paris Saint-Germain dès le 22 octobre, à Bruges, car le Tribunal arbitral du sport a décidé d’alléger sa sanction à deux matches, au lieu de trois, sanction infligée par l’UEFA.

« Qu’ils aillent se faire foutre »

Fin avril, Neymar avait été suspendu trois matches pour avoir insulté un arbitre après la défaite retentissante du Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la compétition contre Manchester United, le 6 mars dernier. « C’est une honte ! Ils mettent quatre gars qui n’y comprennent rien au foot pour revoir le ralenti (…) Qu’ils aillent se faire foutre », avait ainsi écrit l’ancien joueur du Barça sur les réseaux sociaux.

Blessé au pied fin janvier lors d’une rencontre face à Strasbourg, le meneur de jeu brésilien, acheté 22 millions d’euros à l’été 2017 pour faire passer un cap au PSG en Ligue des champions, avait manqué la double confrontation contre Manchester United, mi-février et début mars.

Ligue des Champions : une centaine de supporters lillois arrêtés à Amsterdam

Une centaine de supporters lillois ont été arrêtés mardi à Amsterdam pour des violences et perturbation de l’ordre public à quelques heures du coup d’envoi du match de Ligue des Champions entre Lille et l’Ajax, a annoncé la police.

Une centaine de supporters lillois ont été arrêtés mardi à Amsterdam pour des violences et perturbation de l’ordre public à quelques heures du coup d’envoi du match de Ligue des Champions entre Lille et l’Ajax, a annoncé la police, une information confirmée à l’AFP par le président de Lille, Gérard Lopez.

« Une centaine de supporters de Lille arrêtés pour perturbation de l’ordre public, tirs de feux d’artifice et violences », a annoncé la police amstellodamoise sur Twitter, précisant qu’une enquête avait été ouverte.

« Le club condamne tout écart de comportement »

L’Ajax Amsterdam reçoit Lille mardi à 21h pour le compte de la 1re journée de Ligue des champions, une compétition que les Lillois retrouvent après sept ans d’absence. « Nous sommes au courant mais nous n’avons pas encore beaucoup d’informations. Nous sommes en lien avec la police et l’Ajax. Evidemment le club condamne tout écart de comportement et toute forme de violence, et se portera partie civile le cas échéant pour avoir accès aux pièces du dossier », a déclaré Gérard Lopez.

« Apparemment, plusieurs centaines de personnes se dirigeaient pacifiquement vers le centre-ville quand une vingtaine de supporters auraient lancé des fumigènes sur des rames de métro et perturbé le trafic. La police aurait arrêté ces fauteurs de troubles ainsi que tous les supporters lillois qui se trouvaient à proximité », a expliqué le dirigeant de Lille. « Le club travaille avec la police pour que cela se passe bien avec les autres supporters et pour qu’ils puissent rejoindre le stade et assister au match sans problème », a conclu Gérard Lopez.

L’un des supporters a été blessé 

Les supporters lillois ont été arrêtés près d’une station de métro dans le sud-est d’Amsterdam. L’un d’eux a été blessé, selon l’agence de presse néerlandaise ANP. Certains des supporters arrêtés marchaient sur les voies du métro, selon la télévision locale AT5. Selon un porte-parole cité par ANP, les supporters « ont été emmenés dans deux bus vers des cellules. Les stations de métro Strandvliet et Duivendrecht ont été évacuées pendant un certain temps et le trafic arrêté. Le trafic a repris depuis ».

Près de 3.000 supporters des Dogues ont fait le court déplacement (300 kilomètres) aux Pays-Bas pour assister au retour de leur équipe en Ligue des champions.