James Bond : le nouvel agent 007 sera incarné par une femme

Selon le “Daily Mail”, l’actrice britannique Lashana Lynch va incarner la nouvelle titulaire du fameux matricule 007, dans le prochain “James Bond”. 

Un vent de renouveau va-t-il souffler sur l’une des sagas les plus mythiques de l’histoire du cinéma ? Selon le Daily Mail, c’est une actrice noire, la britannique d’origine jamaïcaine Lashana Lynch, qui devrait reprendre le fameux matricule 007 dans le prochain film James Bond

Que les fans se rassurent, l’espion créé par Ian Fleming sera toujours au coeur de l’intrigue et une nouvelle fois incarné par Daniel Craig, présent à l’écran depuis Casino Royale. Mais selon une source proche de la production auprès du tabloïd, le film commencerait en Jamaïque, et James Bond y savourerait une retraite bien méritée, avant d’être rappelé à Londres par son supérieur M. C’est à son retour qu’il se verrait présenter sa remplaçante, lors d’une scène “à vous faire lâcher votre pop-corn”, précise la source du média britannique. 

“Bond est bien évidemment sexuellement attiré par la nouvelle 007”

Et cette nouvelle rencontre ne devrait pas laisser l’ex-agent secret indifférent. “Bond est bien évidemment sexuellement attiré par la nouvelle 007 et teste ses techniques de séduction habituelles sur elle, mais il est dérouté lorsqu’elles ne fonctionnent pas sur cette jeune femme noire brillante qui lève les yeux au ciel et n’est pas intéressée à l’idée de sauter dans son lit. En tout cas pas au début”, explique encore la source duDaily Mail.

Lashana Lynch a notamment été vue dans Captain Marvel. Mais cette information duDaily Mail n’a pas été confirmée par la production. La sortie du film est attendue le 8 avril 2020 en France.


Le musicien sud-africain Johnny Clegg est mort

Le chanteur de 66 ans est mort “entouré de sa famille à Johannesbourg” après “une bataille de quatre ans et demi contre le cancer”, a annoncé son manager. 

Le musicien sud-africain Johnny Clegg, surnommé le “Zoulou blanc”, est décédé mardi des suites d’un cancer à l’âge de 66 ans, a annoncé son manager à la chaîne de télévision publique SABC. “Johnny est décédé paisiblement aujourd’hui, entouré de sa famille à Johannesbourg (…), après une bataille de quatre ans et demi contre le cancer”, a déclaré son manager, Rodd Quinn, sur la SABC.

“Il a joué un rôle majeur en Afrique du Sud en faisant découvrir aux gens différentes cultures et en les rapprochant”, a-t-il ajouté dans un communiqué. “Il nous a montré ce que cela signifiait d’embrasser d’autres cultures sans perdre son identité”.

Une récente tournée d’adieu

Johnny Clegg a puisé dans la culture zoulou son inspiration pour concevoir une musique révolutionnaire où les rythmes africains endiablés cohabitent avec guitare, clavier électrique et accordéon. Son album Scatterlings of Africa en 1982 l’avait propulsé en tête des hit-parades en Grande-Bretagne et en France. L’un de ses plus grands tubes planétaires, “Asimbonanga” (“Nous ne l’avons pas vu”, en langue zoulou), est dédié à Nelson Mandela, le héros de la lutte anti-apartheid.

Le chanteur et danseur, qui souffrait d’un cancer du pancréas, avait récemment fait une tournée mondiale d’adieu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.