Jocelyne Béroard et Jacob Desvarieux, du groupe Kassav, qui fête sur scène ses 40 ans samedi, sont revenus sur leur carrière au micro d’Anne Roumanoff, vendredi.

Ils n’auraient pas imaginé mettre le feu sur scène pendant autant d’années. Vendred, Jocelyne Béroard et Jacob Desvarieux, membres du groupe antillais Kassav, sont revenus sur le secret de leur longévité. Samedi, ils se produiront au Paris La Défense Arena pour fêter leur  40 ans de carrière, avec presque tous les membres d’origine.

“Des groupes qui durent 40 ans, il n’y en a pas beaucoup”, reconnaît Jacob Desvarieux, qui estime que si le groupe n’a pas implosé, c’est parce que ses membres sont “tous payés pareils”, qu’ils “ne couchent pas entre eux” et qu’ils arrivent à travailler ensemble en bonne intelligence. “C’est comme dans les familles, il y en a qui s’entendent plus que d’autres, mais ce qui nous relie, c’est la musique, ce qu’on a fait”, renchérit Jocelyne Béroard. “On est ensemble, il n’y a pas de haine, il n’y a beaucoup de respect et surtout il y a le plaisir de faire de la musique ensemble”.

“On a le meilleur public du monde”

Le groupe, auteur des tubes Kolé Séréou Ou Lè, explique également avoir fait évoluer sa musique, le zouk, avec son temps. “On a pris de l’âge, on a pris du plomb dans la tête, on voit les choses autrement et notre musique évolue en même temps que nous”, assure Jacob Desvarieux.

Quant au public, international, il a toujours été au rendez-vous en France, mais aussi aux Etats-Unis, en Asie, en Afrique. “On a le meilleur public du monde”, estime Jacob Desvarieux. “Quand vous faites de la scène, si vous avez un bon public, il vous porte.”

Culture

Cinéma : l’actrice Anne Hathaway décroche son étoile à Hollywood

L’actrice oscarisée pour son rôle dans “Les Misérables” en 2013, Anna Hathaway, a inauguré jeudi son étoile sur le célèbre Walk of Fame d’Hollywood Boulevard aux côtés de celle de Hattie McDaniel”, la première actrice noire à avoir reçu un Oscar.

L’actrice américaine Anne Hathaway (Ocean’s 8Le Diable s’habille en Prada) a obtenu jeudi son étoile sur le célèbre “Walk of Fame” de Hollywood Boulevard à Los Angeles, en pleine promotion de son nouveau film The Hustle.

“Je suis vraiment très émue”, a dit la star, Oscar du meilleur second rôle féminin en 2013 pour Les Misérables, remerciant “les fans qui sont là et qui me consacrent un peu de leur temps et les gens qui sont dans ma vie depuis des décennies”.

Un emplacement particulièrement symbolique

L’étoile d’Anne Hathaway, 36 ans, est située en face de l’entrée du Chinese Theatre, un lieu mythique de Hollywood particulièrement prisé des touristes. Et elle est aussi située “à côté de celle de Hattie McDaniel”, la première actrice noire à avoir reçu un Oscar pour son rôle d’esclave dans Autant en emporte le vent en 1940, a relevé avec enthousiasme Anne Hathaway. 

À l’époque, la ségrégation raciale était institutionnalisée à Hollywood comme dans de nombreux autres pans de la société américaine, et Hattie McDaniel avait dû assister à la cérémonie assise au fond de la salle, cantonnée à une table séparée des autres stars du film, Vivian Leigh et Clark Gable. Le producteur David O. Selznick avait même dû intervenir personnellement pour la faire admettre dans l’hôtel Ambassador, qui a refusé l’entrée aux Noirs jusqu’en 1959, lorsque la Californie a rendu illégale la discrimination raciale.

Anne Hathaway à l’affiche de The Hustle

Sur Hollywood Boulevard, Anne Hathaway était notamment accompagnée par ses parents, son époux, l’acteur américain Adam Shulman, ainsi que de l’actrice australienne Rebel Wilson, qui partage avec elle l’affiche de The Hustle. Le film, qui sort vendredi dans les salles aux États-Unis (cet été en France), raconte l’histoire de deux femmes escrocs qui unissent leurs forces pour se venger d’hommes qui les ont bafouées.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.