Google déploie actuellement une fonctionnalité permettant de supprimer automatiquement, tous les 3 ou 18 mois, nos données personnelles stockées sur ses serveurs.

Souvent pointé du doigt pour sa gestion opaque des données personnelles des utilisateurs, Google s’adapte à son époque. Le géant du web vient de lancer une nouvelle option en matière de confidentialité : désormais, il sera possible de supprimer automatiquement toutes ses données personnelles stockées sur les serveurs de Google, au choix tous les 3 ou 18 mois.

Une option bienvenue

C’est un sacré pas en avant car jusqu’ici, Google n’avait pas fait beaucoup d’efforts en matière de confidentialité. À moins de faire soi-même des démarches pour l’en empêcher, la firme de Mountain View stocke automatiquement votre historique de positions (les données de Maps) ainsi que votre activité sur le web. C’était d’autant plus problématique que Google est un carrefour d’Internet : on est presque obligé d’y passer à un moment donné, que ce soit via Maps, Youtube ou simplement le moteur de recherche. Et on laisse des données partout.

Google est en train de déployer progressivement cette suppression automatique donc elle devrait arriver en France dans quelques jours ou semaines. Quand ce sera le cas, il suffira de l’activer et de choisir la durée de conservation de ces données.

Gérer soi-même ses données, c’est possible

Reste que pour certains, attendre trois mois minimum, c’est long. Qui plus est maintenant que des navigateurs, comme Brave, proposent carrément de ne pas collecter du tout nos données personnelles. Sachez qu’il est tout à fait possible de gérer soi-même ses données personnelles sur Google. Simplement, c’est tout ou rien. Soit vous autorisez Google à suivre l’historique de vos positions ainsi que votre activité sur le web, soit vous lui interdisez totalement de collecter vos données.

Pour ce faire, il faut aller dans les paramètres de votre compte Google, soit depuis un navigateur web, soit sur votre téléphone. Vous allez dans « Données et personnalisation » et là vous avez le choix d’activer ou de suspendre la collecte de différentes données. C’est aussi là que vous trouverez bientôt l’option de suppression automatique.

Si vous ne voulez pas partager vos données avec Google, suspendez tout. Mais il faut garder à l’esprit que ces données peuvent avoir leur utilité. Si vous désactivez l’historique des positions, vous ne retrouverez pas vos trajets passés sur Google Maps. Idem pour les recherches sur Internet. En gros, si vous interdisez à Google de collecter vos données, vous perdrez un peu de temps en surfant sur le web. C’est le (petit) prix à payer pour sa vie privée.

Économie

Wall Street minée par le regain de tensions entre Washington et Pékin

En raison des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, la Bourse de New York a clôturé en baisse, lundi.

La Bourse de New York a terminé en petite baisse lundi, limitant finalement les pertes après avoir été secouée plus fortement par le brusque durcissement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine suite à des menaces de Donald Trump. 

Le Nasdaq en recul de 0,50%. Selon des résultats provisoires à la clôture, l’indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a cédé 0,25%, à 26.438,71 points, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 0,50% à 8.123,29 points.