Venezuela : la pression internationale monte contre Maduro après une journée de violences

Les États-Unis ont annoncé leur intention de “passer aux actes” pour soutenir l’opposant Juan Guaido après une journée de violences samedi aux frontières du pays.

La pression internationale monte contre le régime vénézuélien de Nicolas Maduro, les États-Unis annonçant leur intention de “passer aux actes” pour soutenir l’opposant Juan Guaido après une journée de violences samedi aux frontières du pays.

Vives tensions à la frontière entre le Venezuela et la Colombie

Au moins 285 personnes ont été blessées, samedi, sur un pont frontalier entre les deux pays. Des heurts ont éclaté alors que le gouvernement vénézuélien bloque le passage de convois humanitaires.

Les soubresauts de la politique vénézuélienne ont des répercussions dans toute l’Amérique latine. Samedi, c’est sur les pont Simon Bolivar et Santander, à la frontière avec la Colombie, que des violences ont éclaté autour du passage de convois humanitaires. Au total, près de 300 personnes ont été blessées dans des échauffourées à la suite de la décision  prise par le gouvernement de Nicolas Maduro pour empêcher l’entrée de l’aide humanitaire au Venezuela.

-Algérie : 41 arrestations lors des manifestations vendredi

Ces personnes ont été arrêtées “pour troubles à l’ordre public, actes de vandalisme, dégradation des biens, violence et voies de fait” lors de manifestations contre un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika.

Un total de 41 personnes ont été arrêtées vendredi en Algérie, lors de manifestations contre un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika, a annoncé la police algérienne, au lendemain de rassemblements ayant fortement mobilisé à travers le pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *