“Chauffe, Marcel, chauffe !” : l’accordéoniste de Jacques Brel, Marcel Azzola, est mort

L’accordéoniste Marcel Azzola, à qui Jacques Brel lançait en 1968 son fameux “Chauffe Marcel, chauffe” dans l’enregistrement de sa chanson Vesoul, est décédé lundi à l’âge de 91 ans. Il a accompagné les plus grands de la chanson française. 

“Chauffe, Marcel, chauffe !” Avec la mort de Marcel Azzola, à l’âge de 91 ans, disparaît un très grand “Monsieur” de l’accordéon, qui a donné en France un souffle nouveau à l’instrument en l’emmenant vers le jazz. “Son cœur a lâché” lundi matin, chez lui à Villennes-sur-Seine dans les Yvelines, a annoncé Lina Bossati, sa compagne de scène puis de cœur.

Vesoul. Nombreux sont ceux qui connaissent sans le savoir ce génie de l’accordéon grâce aux musiques de films de Jacques Tati et à la chanson Vesoulde Jacques Brel. Marcel Azzola est entré de plain-pied dans la légende avec son chorus d’accordéon époustouflant sur ce titre, en 1968, et le fameux “Chauffe Marcel, chauffe !” que lui avait alors lancé, survolté, Jacques Brel pendant l’enregistrement. Outre ce morceau de bravoure, le musicien a aussi contribué à faire progresser l’accordéon d’un point de vue technique et lui a donné un souffle nouveau en “osant le jazz”, selon l’expression de Philippe Krümm, responsable du magazine Accordéon Accordéonistes.

Culture

La cérémonie des Oscars sans présentateur pour la première fois depuis 1989

Pour la première fois en trente ans, la cérémonie des Oscars devrait se dérouler sans présentateur. L’acteur et humoriste américain Kevin Hart avait annoncé en décembre qu’il renonçait à présenter la 91ème cérémonie des Oscars.

La soirée la plus suivie par Hollywood, la remise des Oscars, devrait se dérouler sans présentateur pour la première fois en trente ans, après le retrait de l’acteur et humoriste Kevin Hart à la suite d’une polémique sur de vieux tweets jugés homophobes. Les organisateurs de la soirée ne l’ont pas encore officiellement annoncé mais plusieurs sources du milieu cinématographique ont confirmé que les préparatifs de la 91ème cérémonie des Oscars, le 24 février, ne prévoyaient aucun animateur en titre, faute d’avoir pu trouver un remplaçant.

Culture

Le chanteur R. Kelly lâché par sa maison de disques Sony Music

Après la diffusion d’un documentaire accusant le chanteur de multiples agressions sexuelles, sa maison de disques a annoncé vendredi qu’elle rompait son contrat.

Entre le chanteur R. Kelly et Sony Music, c’est fini: le contrat qui liait la maison de disques RCA (filiale de Sony) au chanteur est terminé, après un documentaire l’accusant de multiples agressions sexuelles, ont rapporté vendredi plusieurs médias spécialisés.

“R. Kelly et Sony ont décidé de se séparer”, a indiqué le site spécialisé Billboard en citant des sources anonymes. “Sony Music a décidé de mettre fin à sa relation professionnelle avec R. Kelly”, a publié dans la foulée le site de célébrités Variety, faisant référence également à des sources non identifiées. Contacté par l’AFP, Sony Music n’a pas immédiatement confirmé l’information.

#MuteRKelly.  Le chanteur de Chicago, Robert Sylvester Kelly de son vrai nom, qui a toujours démenti ces accusations, n’a pas non plus fait de commentaire. Mais le chanteur de R&B et auteur du hit I Believe I Can Fly, qui avait annoncé récemment préparer un nouvel album, était en position de plus en plus difficile ces derniers mois. Les appels au boycott s’étaient multipliés sous l’impulsion des mouvements #MeToo et Time’s Up, via le mot d’ordre #MuteRKelly (“Faites taire R. Kelly”) sur Twitter.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.