Alors que les astronomes pensaient que les impacts d’astéroïdes étaient de plus en plus rares, des chercheurs ont découvert l’inverse : ils ont été plus nombreux dans les 290 derniers millions d’années que dans les 700 millions précédents.

Les astronomes pensaient jusqu’à présent que la quantité d’astéroïdes fondant sur la Terre avait diminué d’intensité avec le temps. C’est l’inverse, ont découvert des chercheurs, qui ont publié leurs résultats dans la revue Science jeudi. Le nombre d’astéroïdes ayant frappé la Terre a été deux fois et demi supérieur dans les 290 derniers millions d’années, par rapport aux 700 millions d’années précédentes.

Des impacts qui restent très rares. Cette augmentation doit-elle inquiéter les Terriens? « Pas du tout »,répondent des scientifiques, qui rappellent que ces impacts restent très rares. Du reste, la Nasa surveille en permanence tout objet de plus de 30 à 50 mètres de largeur se rapprochant de notre monde.