Le sénateur américain Bernie Sanders s’apprête à dévoiler une vidéo dans laquelle il annonce sa candidature à la présidentielle de 2020, a révélé samedi le site « Politico ».

Le sénateur américain Bernie Sanders a enregistré une vidéo dans laquelle il annonce sa candidature à la présidentielle de 2020, a révélé samedi le site internet d’informations Politico. La date de la diffusion éventuelle de cette vidéo n’est pas fixée, a précisé Politico. Ce média avait déjà affirmé que Bernie Sanders, candidat malheureux à la primaire démocrate de 2016, avait rencontré des personnes susceptibles de prendre des responsabilités au sein d’une équipe de campagne.

Ancien rival d’Hillary Clinton aux primaires de 2016. Le sénateur démocrate du Vermont, âgé de 77 ans, un indépendant apparenté au groupe démocrate, est l’ancien rival d’Hillary Clinton aux primaires présidentielles démocrates en 2016. Lorsqu’il s’était présenté, il faisait figure d’outsider, avant de tenir la dragée haute à Hillary Clinton. Celle-ci l’avait emporté, avant d’être battue par Donald Trump.

-Cardinal défroqué : un « signal clair » que les abus ne sont plus tolérés, selon les évêques américains

Le président de la conférence des évêques américains s’est félicité samedi de la décision du pape de défroquer le cardinal McCarrick, estimant qu' »aucun évêque n’est au-dessus de la loi ».

En défroquant l’ex-cardinal américain Theodore McCarrick, le pape François a envoyé un « signal clair » sur le fait que les abus sexuels ne seraient plus tolérés au sein de l’Église catholique, a déclaré samedi le président de la conférence des évêques américains. « Aucun évêque, aussi influent soit-il, n’est au-dessus de la loi de l’Église », a ajouté le cardinal Daniel DiNardo, archevêque de Galveston-Houston dans un communiqué.

-Un prêtre espagnol tué au Burkina Faso dans une attaque djihadiste

Quatre douaniers ont également été tués dans l’attaque.

Un prêtre espagnol a été tué vendredi au Burkina Faso lors d’une attaque attribuée à des djihadistes contre un poste mobile de douane, selon un communiqué de la congrégation des Salésiens de Don Bosco reçu samedi par l’AFP.

« Le Salésien espagnol Antonio César Fernández a été assassiné dans une attaque jihadiste entre le Togo et le Burkina Faso. Le missionnaire de 72 ans a été abattu aujourd’hui (vendredi) vers 15 heures », a annoncé la congrégation des Salésiens de Don Bosco sur son compte twitter.