Sept étudiants ont été condamnés à de la prison ferme, mais aussi à des travaux forcés, pour avoir brûlé des portraits de ministres en décembre, lors d’une manifestation. 

Sept étudiants birmans ont été condamnés à une peine de trois mois de prison, assortie de travaux forcés, pour avoir brûlé des portraits de plusieurs ministres, nouvel exemple de la répression qui sévit dans le pays malgré l’avènement du gouvernement civil d’Aung San Suu Kyi. Ils ont été condamnés mercredi « à trois mois d’emprisonnement », a déclaré Ei Mon Khin, dirigeant du mouvement étudiant.

-L’ancien directeur de campagne de Trump a menti au FBI

Un juge fédéral a statué mercredi que le lobbyiste Paul Manafort avait menti aux enquêteurs dans le cadre de l’enquête russe, violant ainsi son accord de plaider coupable.

L’ancien directeur de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, déjà reconnu coupable par la justice américaine de malversations financières, risque une peine de prison plus grave qu’attendue : la justice a conclu mercredi qu’il avait violé son accord de plaider coupable en mentant au FBI.

-États-Unis : prison à perpétuité pour un suprémaciste blanc qui avait tué un Afro-Américain

Un ancien militaire de 30 ans a été condamné à une peine de prison à perpétuité incompressible par le tribunal de New York mercredi pour avoir poignardé dans le dos un sexagénaire noir en 2017. Il s’était rendu dans la ville exprès pour tuer des Noirs.

Un ex-militaire et suprémaciste blanc qui avait poignardé à mort un sexagénaire noirà New York en 2017 a été condamné mercredi à une peine de perpétuité incompressible, la peine maximale possible dans l’État de New York, a indiqué le procureur de Manhattan.