Artiste: Jean Jean Roosevelt

Chanteur, auteur, compositeur, guitariste et percussionniste
Originaire de la Grand-Anse, Sud-Ouest d’Haïti, Jean Jean Roosevelt est un artiste né. Il est le benjamin d’une famille de six enfants. Son père est guitariste. Sa maman défunte était une passionnée de la musique et du théâtre. La petite histoire raconte qu’il est né un 30 septembre pendant que sa maman dirigeait une chorale. A l’université, il se spécialise en histoire de l’art.
Sa musique se nourrit d’influences multi-ethniques, marquée par un brassage culturel existant sur l’île depuis la traite négrière. C’ est une alliance de rythmes créoles : Nago, Ibo, Yanvalou, Djouba, Kongo, Rabòday, etc. et d’influences reggae, RnB, afro beat.
Jean Jean Roosevelt est socialement très engagé. Son riche répertoire aborde des sujets universels tels que l’amour, l’équité de genre, le civisme, la solidarité, la persévérance, la préservation de l’environnement. Les textes de ses chansons sont majoritairement en français, parfois également en créole. On trouve, dans certaines de ses chansons, quelques bribes de langues africaines et d’anglais.
Il a à son actif trois albums : Recommence (2007), Pinga (2009) ;   Ya Danger (2012). Il a aussi publié en 2013 « Mes Lavironndede »  un recueil compilant les textes de ses chansons.
Jean Jean Roosevelt a remporté en Haïti de nombreux concours de chansons organisées par des institutions locales dont Radio Grand’Anse (1990), Tropical airways (1998), Solèy Sounds System (2005, 2006).        En 2013, il a gagné la médaille d’or dans la catégorie chanson aux Jeux de la Francophonie déroulés à Nice en France et a été couronné prix TV5 monde.
Sa musique a été applaudie dans plusieurs coins du monde.
Survivant du récent tremblement de terre qui a frappé son pays Haïti en janvier 2010, Jean Jean Roosevelt continue sa carrière, guitare au dos avec comme principal leitmotiv : contribuer à la reconstruction de sa chère Haïti et à l’émergence d’un monde plus juste et équitable.