Artiste: Disip

Gaspard Pierre, originaire des Gonaïves, ancien membre des FAD’H aurait sans nul doute été le plus fier père d’Haïti grace au parcours de ses deux descendants : Sonche, ancien entraineur de la sélection haïtienne de Foot-Ball et Gazzman, actuel lead vocal du groupe Nu Look. Ce dernier, benjamin de la famille Pierre, est né un 22 août.
C’est grà¢ce à sa mère, une vaillante et courageuse femme, que son éducation fut assurée. Au bout de pénibles efforts, cette haïtienne au courage incommensurable, conduit ses garnements vers les Etats-Unis, où ils s’établirent définitivement en 1985. Comme beaucoup d’autres haïtiens avant lui, Gazzman va jouir du privilège de faire ses études primaires et secondaires au pays de l’Oncle Sam. Passionné du ballon rond, il essaie de devenir joueur professionnel, à l’instar de son frère ainé, son modèle. Mais, une blessure au genou durant ses années de collège brisa son rêve. Adieu le ballon rond.
Bienvenue au microphone ! N’ayant pu faire danser les fanatiques des stades de football avec la magie de ses pieds, il prit le chemin des studios de musique avec en tête l’ambition de faire danser les amants du compas direct dans les salles de danse et night clubs, avec pour tout bagage une voix grave et mystérieuse et une forte confiance en soi. En 1995, Gazzman débute une carrière de chanteur solo sur fond de play back. Pour attirer le public, il se fit accompagner d’une pléiade de jeunes et jolies danseuses avec lesquelles il chemina de scène en scène. Au cours de la même année, il intégra le groupe Yeah Bah. Lead Vocal et Vedette incontestée, il se fit remarquer sur l’unique opus du groupe titré : Ann fè’l a de. Deux ans plus tard, il rejoint Jean Richard Hérard alias Ritchie au sein du groupe Zenglen Plus. Son influence et son apport dans cette formation qui se cherchait à l’époque furent remarquables, au point que dans un laps de temps record, soit deux semaines, sur son insistance, le Groupe change de nom pour prendre celui de D’Zine.
Au fil des trois ans qui suivirent, pas moins de quatre albums furent produits. Tous des succès qui firent la grande joie des disquaires, tant ils se vendirent comme des petits pains. Cette soif du public de se procurer un disque de D’Zine est due, en grande partie, au timbre vocal impressionnant de Gazzman. Apocapypse, Haiti, Destiny, You and I, Et si enfin furent tous des hits au moment de leur sortie.
A ce stade, le Gonaïvien flotte sur un nuage de succès, mais ce n’était qu’un aperà§u de la voie jonchée d’incroyables et inédites gloires qui l’attendait plus loin. En raison d’une mésentente avec le staff management de D’Zine, Gazzman laissa le Groupe pour rejoindre son compère Arly Larivière qui avait été révoqué quelques mois plus tôt. On avait déjà vu des duos de choc, mais celui-ci reste hors du commun, le chanteur de charme Arly allié au poids lourd du compas Gazzman.
Entre 2002 et 2004, dates respectives de la parution de 2 disques de Nu Look, le chanteur entra, de son vivant, dans le panthéon de la musique haïtienne avec des interprétations tout simplement fabuleuses telles Big Mistake, Ave’w Map Mache, Gran Depanse, Yo (Se Nanlide W Sa Ye) et surtout deux magistrales participations avec d’autres formations, l’une sur l’album 40ème anniversaire du Tropicana d’Haïti (Adrienne) et l’autre Happy 50 Compas de Ritchie (Ou se), où il surprend tout le monde, car les mélomanes d’Haïti et de la diaspora ne concevaient pas encore Gazzman comme chanteur de romances.
Notons toutefois que ce colosse de 6 pieds aux yeux marrons, pesant 190 livres, célibataire endurci, friand des fruits de mer, fan inconditionnel de Tabou Combo, aux cheveux teints et tressés (d’où son surnom de Gazzman Couleur) a pour véritable nom de famille Pierre, mais pour des raisons que nous ignorons, il choisit d’enlever les deux dernières lettres. Son prénom, il le détient de son père, qui voulait en faire son homme (Gazz pour Gas et man pour homme, l’homme de Gaspard).
En Haïti comme à l’étranger, Gazzman Couleurs demeure une référence incontestable et incontournable dans la pensée de tous les amants de grands chanteurs du rythme musical Compas Direct créé par l’immortel Nemours Jean-Baptiste.