Les campagnes de vaccination massives, face à la progression galopante du Covid-19, ne suffiront pas à garantir une immunité collective en 2021, a averti lundi l’OMS, dont une équipe est attendue cette semaine en Chine, un an après l’annonce du premier des près de 2 millions de morts de la pandémie.

Soumya Swaminathan a assuré qu’à terme, « les vaccins vont arriver, dans tous les pays ». « Mais en attendant, nous ne devons pas oublier qu’il y a des mesures qui fonctionnent », a-t-elle rappelé. Selon elle, il sera nécessaire de continuer à prendre des mesures sanitaires et sociales pour limiter la transmission du virus « au moins jusqu’à la fin de cette année ».

De son côté, le directeur de la Santé de La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC), Emanuele Capobianco, a mis en garde contre un « potentiel faux sentiment de sécurité dû au déploiement des vaccins ». Une inquiétude justifiée par la circulation mondiale du variant identifié en Grande-Bretagne, d’une contagiosité accrue.

Pékin accorde enfin son feu vert à l’entrée des experts de l’OMS sur son territoire

Ils vont enfin pouvoir débuter leur travail. L’équipe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d’enquêter sur l’origine du coronavirus, attendue en Chine la semaine dernière, entamera finalement sa mission ce jeudi.

 Lors d’une rare critique Pékin, le patron de l’OMS avait regretté la semaine dernière que ses enquêteurs n’aient pas pu se rendre dans le pays.

Cette visite est ultra-sensible pour Pékin, soucieux d’écarter toute responsabilité dans l’épidémie qui a fait plus de 1,9 million de morts dans le monde. Initialement prévue la semaine dernière, elle avait été annulée à la dernière minute faute de toutes les autorisations nécessaires pour l’équipe.

Le feu vert chinois intervient un an jour pour jour après l’annonce du premier mort en Chine de ce qui n’était encore à l’époque qu’un mystérieux virus. Le pays est depuis parvenu à pratiquement éradiquer la maladie sur son sol.

Le Covid-19 tue une personne chaque 15 minutes

La situation est alarmante aux États-Unis.

L’épidémie de Covid-19 est plus virulente que jamais en Californie, plus de 47.000 cas ont été enregistrés en 24h. À Los Angeles, une personne meurt du coronavirus toutes les 15 minutes.