Le rappeur Solo 45 inscrit au fichier des délinquants sexuels

 Le rappeur britannique Solo 45, une figure du grime en pleine ascension, a été condamné jeudi à 24 ans de prison pour avoir infligé viols et séquestration à quatre femmes, filmant certains de ses actes avec son téléphone portable.

Âgé de 33 ans, Andy Anokye a été condamné à Bristol pour 30 chefs de poursuites sur une période de deux ans. Le rappeur faisait partie de Boy Better Know, un collectif d’artistes grime, mélange de hip hop et de rap apparu dans les années 2000 au Royaume-Uni.

Il faisait subir à ses victimes des séances de tortures, simulacres de noyades, interrogatoires. Il a soutenu qu’il s’agissait de jeux des rôles consentis, ou d’un jeu intitulé “attrape-moi, viole-moi”, et a affirmé qu’il avertissait ses partenaires qu’il les “terroriserait”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.