L’association féminine de tennis professionnel (WTA) et son pendant masculin (ATP) ont bouclé leurs calendriers respectifs.

Chez les femmes, le circuit 2020 redémarrera le 3 août à Palerme en Italie. Chez les hommes, ce sera le 14 août à Washington (États-Unis). ATP et WTA ont par ailleurs publié les dates des deux prochains tournois du Grand Chelem. L’US Open se déroulera du 31 août au 13 septembre, à huis-clos.

Quant à Roland-Garros, la compétition parisienne se jouera (vraisemblablement pas à huis-clos, d’après la Fédération française de tennis) du 27 septembre au 11 octobre et non pas à partir du 20 septembre, comme envisagé. À deux semaines d’intervalle donc de la fin de l’US Open. Une situation exceptionnelle due à la crise du coronavirus.

Ces calendriers sont toutefois « provisoires » car soumis aux conditions sanitaires « fluctuantes » et aux mesures prises par les différents gouvernements, soulignent l’ATP et la WTA. Une mise à jour du calendrier de l’ATP est prévue à la mi-juillet « avec une éventuelle tournée asiatique avant la tournée indoor européenne » incluant le Masters de Londres qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison.

Le tennis masculin sera orphelin de son plus illustre représentant, Roger Federer, durant cette période. Le Suisse, réopéré du genou droit, a décidé de mettre un terme à son année 2020.

L’US Open aura bel et bien lieu cette année mais à huis clos

Le tennis mondial reprendra ses droits avec l’US Open, du 31 août au 13 septembre à New-York, sans spectateurs.

Première défection de taille, la Roumaine Simona Halep, ancienne numéro un mondiale, sera absente, préférant se concentrer sur Roland-Garros, reprogrammé fin septembre.

Balles neuves: après une interruption forcée de plus de quatre mois à cause du coronavirus. »La fédération américaine de tennis (USTA) prendra des précautions extraordinaires pour protéger les joueurs et le personnel, y compris des tests réguliers, un nettoyage accru des lieux, un espace supplémentaire réservé aux vestiaires, un logement et un transport dédiés », a énuméré Andrew Cuomo après avoir donné son feu vert.

L’US Open sera amputé des qualifications en simple et le tableau de doubles sera réduit de 64 paires à 32.