Pour contrer le coronavirus, les Pays-Bas refusent le confinement

Tandis que le Premier ministre britannique, un temps partisan de l’immunité collective, fait machine arrière, les Pays-Bas choisissent bel et bien cette stratégie de refus du confinement.

Le Premier ministre Mark Rutte veut favoriser l’acquisition d’une immunité collective en repoussant le principe d’un confinement. Selon lui, il faut qu’un maximum de personnes développe naturellement des anticorps au Covid-19. Pour Mark Rutte, beaucoup de Néerlandais vont être contaminés par ce coronavirus et plus il y aura de gens immunisés, moins il y aura de chance que la contagion s’étende aux personnes vulnérables et aux seniors.

Aussi, pour que le virus circule, n’y aura-t-il pas de confinement car selon le Premier ministre une fermeture complète du royaume pourrait durer entre plusieurs mois et un an sans garantie que le Covid-19 ne frappe pas à nouveau quand les mesures seront levées.

En revanche, cette immunité collective va prendre des mois à se construire et pour étaler le pic de la saturation hospitalière, le gouvernement batave annonce tout de même des fermetures en série, les écoles, les cafés et restaurants, mais aussi les coffee shops et les maisons closes.

Même si les Néerlandais sont plutôt disciplinés, ils font des réserves – cela s’appelle ici faire le hamster – et ils se sont en particulier précipités vers les coffee shops pour faire des provisions de cannabis. Du coup, le gouvernement a décidé de permettre au coffee shops de rouvrir mais seulement pour la vente à emporter, afin de permettre d’éviter que se mette en place des trafics de drogue.

Le Premier ministre français Édouard Philippe a estimé mardi soir 17 mars que les ressortissants britanniques pourraient se voir refuser l’entrée tant qu’aucune mesure de confinement ne serait décrétée au Royaume-Uni. Dans le même temps le gouvernement de Boris Johnson a effectué un véritable revirement par rapport à sa position précédente en décidant de demander aux Britanniques la distanciation sociale ou en déconseillant les voyages non essentiels. Ces mesures constituent un renoncement à la stratégie précédente de l’immunité collective, choisie par les Pays-Bas, qui n’imposait de restrictions qu’aux personnes symptomatiques ou revenant de zones à risques.

États-Unis: Joe Biden remporte les trois primaires démocrates de Floride, de l’Illinois et d’Arizona

L’ancien vice-président américain Joe Biden a remporté mardi la primaire démocrate en Floride contre son rival Bernie Sanders, selon les projections de plusieurs grands médias américains. Un peu plus tard, il gagnait celles de l’Arizona et de l’Illinois. Il conforte sa position de grand favori pour affronter Donald Trump lors de la présidentielle du 3 novembre. L’Ohio, qui devait également voter aujourd’hui, a reporté son scrutin pour cause de coronavirus.

Présidentielle américaine: Donald Trump officiellement candidat républicain

Le président américain Donald Trump a franchi mardi le cap de délégués nécessaires pour être désigné vainqueur des primaires républicaines, une formalité dans sa campagne de réélection.


États-Unis / Coronavirus: l’État de l’Ohio reporte la primaire démocrate

L’Ohio va reporter la primaire démocrate prévue mardi en vue de l’élection
présidentielle américaine de novembre prochain pour des raisons de santé publique, à cause de la dangerosité de l’épidémie de coronavirus, a déclaré lundi le gouverneur de l’État.

Brésil: évasions massives de détenus à la suite de mesures préventives anti-coronavirus

Des centaines de prisonniers se sont évadés lundi de centres pénitentiaires dans l’Etat de Sao Paulo (sud-est du Brésil) après la décision des autorités de suspendre les sorties temporaires de leur régime de semi-liberté pour éviter la propagation du Covid-19.

Coronavirus: la Colombie ferme toutes ses frontières jusqu’au 30 mai, le Venezuela en «quarantaine totale»

«J’ai pris la décision de fermer, à partir de minuit, toutes les frontières terrestres, maritimes et fluviales du pays, du 17 mars 2020 jusqu’au 30 mai prochain», a tweeté le chef de l’État colombien Ivan Duque.
Le président Nicolas Maduro a décrété lundi la mise en quarantaine de la totalité du Venezuela pour lutter contre le coronavirus, qui a contaminé 33 personnes dans le pays jusqu’à présent.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *