Boxe: Junior Makabu, un Congolais aux portes de la gloire

Junior Ilunga Makabu affronte le Polonais Michal Cieslak le 31 janvier 2020 pour la ceinture WBC des lourds-légers (cruiserweight). Celui qui détient l’équivalent du titre de vice-champion du monde (« Silver ») peut devenir le tout premier congolais sacré au sein d’une des quatre grandes organisations de boxe anglaise (WBA, WBC, WBO, IBF). Ce sera à l’occasion du premier championnat du monde organisé à Kinshasa depuis le combat entre Mohamed Ali et George Foreman en 1974.

« Je suis très concentré sur ce combat. Souvent, dans mes habitudes, je ne regarde pas mes téléphones durant les cinq jours qui précèdent un combat. » Junior Ilunga Makabu préfère rester dans sa bulle et se tenir le plus possible à l’écart des médias, alors que se profile le plus grand rendez-vous de sa carrière de boxeur professionnel.

Une première historique ?

Le natif de Kananga (centre de la RDC) s’apprête à vivre un moment exceptionnel, ce 31 janvier 2020 à Kinshasa. Il va y disputer le premier Championnat du monde de boxe organisé dans son pays depuis le mythique « Rumble in the jungle » entre Mohamed Ali et George Foreman en 1974. Surtout, à la clé, il y a une ceinture de champion du monde au sein d’une des quatre grandes fédérations de boxe (WBA, WBC, WBO, IBF) qu’aucun Congolais de Kinshasa, représentant la RDC, n’a jamais gagné.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.