À Haïti, ambiance morose pour les fêtes

Entre la crise économique, les épisodes de violences en marge des manifestations et l’insécurité grandissante, l’ambiance n’est pas à la fête à Port-au-Prince, même pour Noël.

Sans qu’aucun camp politique ne l’ait annoncée, une trêve s’observe à travers Haïti. Plus de barricades ou de manifestations dans les rues de Port-au-Prince aujourd’hui. À l’inverse, un intense embouteillage dans les quartiers les plus aisés de la capitale, où la minorité qui peut se le permettre achète au supermarché de quoi préparer un dîner de réveillon.

Mais face à la crise du pays, les esprits ne sont pas à fêter Noël. Contrairement aux années passées, très peu de concerts et programmes musicaux sont prévus. Les décorations se sont faites très rares.

Inflation à plus de 20 % et insécurité grandissante

Déjà intenses, les difficultés économiques subies par la très large majorité des Haïtiens se sont aggravées cette année avec l’inflation à plus de 20 %, puis avec les épisodes de violences en marge des manifestations. L’insécurité grandissante née des attaques menées par les gangs armés freine également les envies de déplacements.

C’est donc un Noël morose pour Haïti, où chacun redoute la reprise prochaine des hostilités entre les différents clans politiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *