Football : Les joueuses espagnoles en grève

Les joueuses dénoncent le gel des négociations sur leurs salaires et sur la création d’une convention collective.

Les amateurs de football féminin espagnol pourront faire relâche à partir de ce week-end. Les joueuses du championnat ibère ont en effet décidé de commencer une grève illimitée pour dénoncer le gel des négociations sur leurs salaires et sur la création d’une convention collective.

« Après avoir épuisé toutes les voies possibles, les joueuses se sont prononcées en faveur d’une grève illimitée tous les samedis et les dimanches de match, à partir du week-end du 16 au 17 novembre, a expliqué le syndicat des footballeurs espagnols (AFE) dans un communiqué. Les footballeuses demandent une convention qui encadrerait leurs conditions de travail, avec, entre autres, l’instauration de salaires minimums, des horaires de travail dignes, la possibilité de concilier vie professionnelle, vie de famille et maternité, des vacances régulées, etc… »

Pour un salaire minimum de 16 000 euros par an

Depuis un an, des discussions se poursuivent avec l’Association des clubs de football féminin (ACFF) mais bloquent essentiellement sur le volet salarial. Les joueuses veulent un salaire minimum de 16 000 euros par an, avec des contrats à temps partiel à trois-quarts temps minimum (ce qui reviendrait à une solde minimum de 12 000 euros par an).

Les clubs, eux, proposent des contrats à mi-temps, offrant ainsi des salaires à 8000 euros par an…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.