L’Italie autorise le prêt des œuvres de Léonard De Vinci au musée du Louvre

Le tribunal a repoussé le recours de l’association Italia Nostra, qui protestait contre la sortie d’Italie de “L’homme de Vitruve”. 

La justice italienne a autorisé mercredi le prêt de plusieurs œuvres de Léonard de Vinci au musée du Louvre. Parmi elles figure notamment “L’Homme de Vitruve”, qu’une association de défense du patrimoine ne voulait pas voir sortir du territoire italien.

Le tribunal administratif de Vénétie a repoussé le recours formé par l’association Italia Nostra, estimant que sa requête “n’était pas suffisamment fondée”, a indiqué le tribunal, ouvrant la voie au prêt des œuvres au musée parisien pour une grande exposition consacrée à l’artiste qui s’ouvre le 24 octobre. L’association estimait que la sortie d’Italie de “L’Homme de Vitruve” violait le code des biens culturels italien,

“Importance mondiale de l’exposition”

Le tribunal a fait valoir que le choix du gouvernement italien de prêter les œuvres, dans le cadre d’un accord conclu avec la France, procédait de “l’importance mondiale exceptionnelle de l’exposition, l’aspiration du pays à maximiser le potentiel de son patrimoine” ainsi que “la valeur de la coopération et des échanges entre États”.
En vertu de l’accord signé fin septembre à Paris entre le ministère italien de la Culture et le Louvre, Rome va donc prêter au musée parisien cinq œuvres de Léonard de Vinci pour cette grande exposition commémorant le cinquième centenaire de la mort du maître de la Renaissance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.