Mondial 2022 au Qatar: le logo dévoilé à travers le monde

Le Qatar a dévoilé mardi le logo pour la Coupe du monde 2022 de football, en le projetant simultanément sur plusieurs façades de bâtiments à Doha, mais aussi dans d’autres grandes villes dans le monde comme New-York, Londres ou Paris.

Le design reprend la silhouette du célèbre trophée qui revient au vainqueur du Mondial, incarnée par un foulard traditionnel de l’émirat.

Selon le site internet de la FIFA : “les ondulations de l’emblème font allusion aux dunes des déserts de sable si caractéristiques du pays hôte, tandis que sa forme est à la fois celle du chiffre huit – comme le nombre d’enceintes magnifiques qui accueilleront la compétition – et celle du symbole de l’infini, qui vient souligner les innombrables interconnexions qu’implique la compétition.”

Les mots “FIFA WORLD CUP Qatar 2022”, écrits dans une police arabisante spécialement créée pour l’occasion accompagnent le logo.

Le symbole a été projeté sur certains édifices emblématiques du Qatar devant des centaines de personnes, à 20h22 heure locale, horaire reprenant les chiffres de l’année 2022.

D’autres villes dans le monde ont également annoncé participer à cet évènement en dévoilant le logo sur certains de leurs bâtiments comme à Times Square à New York, ou bien au Leicester Square de Londres, mais aussi à Paris, Moscou ou Johannesburg.

Tennis

Roger Federer, 3e mondial, a été éliminé mardi par Grigor Dimitrov (78e) en quarts de finale de l’US Open 3-6, 6-4, 3-6, 6-4, 6-2.

Le Suisse de 38 ans a souffert du haut du dos et a multiplié les fautes directes. C’est donc le Bulgare qui affrontera le Russe Daniil Medvedev (5e) vendredi pour une place en finale.


Football: Neymar renonce à son transfert et reste au PSG

Alors qu’il souhaitait rejoindre le FC Barcelone cet été, l’attaquant brésilien Neymar s’est finalement résolu à rester au Paris Saint-Germain une année de plus. Le mercato s’est terminé, lundi 2 septembre,  et les deux clubs n’ont jamais réussi à trouver un accord pour ce transfert.

C’est la fin du feuilleton de l’été. Neymar va porter les couleurs du PSG cette saison malgré ses envies de départ au FC Barcelone, club qu’il avait quitté deux ans plus tôt pour rejoindre Paris.

Alors que les négociations piétinaient entre le Barça et le Paris SG, le joueur a lui-même annoncé à sa direction samedi 31 août qu’il allait rester une saison supplémentaire, à contrecœur et alors que le marché des transferts vient de se terminer, le Brésilien est toujours Parisien.

Neymar déterminé à s’en aller après deux saisons contrastées

« Ney » voulait partir. À tel point, selon le quotidien catalan Sport, qu’il aurait proposé de mettre la main à la poche à hauteur de 20 millions d’euros, pour aider le FC Barcelone qui n’avait pas les moyens de s’aligner sur les exigences du PSG (autour de 200 millions d’euros pour se rapprocher des 222 millions d’euros investis sur lui en 2017).

Depuis son arrivée en France, Neymar n’a disputé que 58 matchs (51 buts) à cause de blessures à répétition. Il a notamment manqué les deux éliminations en 8e de finale de la Ligue des champions sur la pelouse du Real Madrid en 2018 et face à Manchester United cette année. La star brésilienne avait justement été recrutée pour aider le club de la capitale à franchir un cap en coupe d’Europe, ce qui s’avère, jusqu’ici, être un échec.

Un retour en sélection avant de jouer avec le PSG

Avec quel état d’esprit va-t-il aborder cette troisième saison à Paris ? Le vestiaire l’accueillera-t-il les bras ouverts ? Les supporters lui pardonneront-ils son comportement alors que des banderoles hostiles ont déjà été aperçues au Parc des Princes ? Son directeur sportif Leonardo et son entraîneur Thomas Tuchel devraient avoir quelques maux de tête dans les prochains jours pendant que le Brésilien sera avec sa sélection aux États-Unis pour disputer deux matchs amicaux face à la Colombie (6 septembre) et le Pérou (11 septembre).

Son retour avec le groupe parisien devrait avoir lieu le 14 septembre face à Strasbourg ou le 22 septembre à Lyon.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.