Selon la presse espagnole, “Neymar et le FC Barcelone, c’est fini”

Plusieurs médias catalans annoncent samedi la fin des négociations entre le PSG et l’ancien club du joueur brésilien, désireux de quitter la France. 

Sur le site deMundo Deportivo, quotidien sportif catalan, la formulation ne peut pas être plus claire, samedi après-midi : “Neymar et le FC Barcelone, c’est fini”. Comme beaucoup d’autres journaux, le média annonce la fin des négociations entre le Barça et le PSG à propos de l’attaquant brésilien, désireux de quitter la France

Neymar en partance pour Miami

Mundo Deportivo cite l’entourage du joueur, qui aurait admis que les chances de départ au Barça sont désormais quasi-nulles. Neymar aurait même informé le vestiaire du Barça de sa non-venue. Vendredi, Leonardo avait mis la pression sur les dirigeants catalans, en disant que la première offre reçue il y a trois jours était totalement insuffisante et qu’aucun accord n’avait été trouvé.

Le FC Barcelone semble donc à court de solutions, alors que le mercato se termine le 2 septembre prochain à minuit. Le Brésilien semble lui bien loin de ces négociations avortées : il devrait quitter la France ce weekend, direction Miami. C’est là-bas que la sélection brésilienne jouera la semaine prochaine deux matches amicaux, contre la Colombie et le Pérou. 

“L’entourage de l’attaquant a informé les deux clubs”

Selon le journal L’Équipe, samedi soir, l’attaquant brésilien a fait part de sa décision de renoncer à son transfert à ses proches. “L’entourage de l’attaquant du PSG a informé les deux clubs de sa décision de terminer la saison actuelle à Paris”, écrit L’Equipe sur son site internet. “Constatant l’incapacité de finaliser un retour au FC Barcelone malgré des négociations à rallonge, Neymar a annoncé à ses proches, ce samedi soir, sa décision de stopper les discussions”, ajoute le quotidien sportif.

Le pilote automobile français de Formule 2 Anthoine Hubert tué dans un accident

La voiture du pilote, âgé de 22 ans, a été déchiquetée dans un violent accident lors de la première des deux courses de Formule 2 disputées sur le circuit de Spa-Francorchamps, samedi. 

Le pilote automobile français Anthoine Hubert, 22 ans, a été tué samedi à Spa, en Belgique, dans un accident lors d’une course de Formule 2 disputée en marge du Grand Prix de F1, a-t-on appris auprès des organisateurs de la course.

Impliqué au début du 2ème tour de la course dans un carambolage à grande vitesse avec l’Américain Juan Manuel Correa et le Japonais Marino Sato, Hubert est mort des suites de ses blessures alors que Correa a été emmené à l’hôpital victime de fractures aux jambes. Sato est lui indemne. L’accident a eu lieu sur l’une des parties les plus rapides du circuit belge, le Raidillon de l’Eau Rouge, où la piste remonte brusquement après une descente.

Champion de France en F4 en 2013

La F2 est le dernier échelon des formules de promotion en sport automobile avant la F1 et Hubert occupait avant les courses de Spa la 8ème place au championnat après 16 épreuves. Il avait notamment remporté cette année deux courses, l’une à Monaco en mai et l’autre au Castellet (France) en juin, toutes deux disputées en marge de GP de F1.

Né à Lyon le 22 septembre 1996, Anthoine Hubert avait notamment été champion de France en F4 en 2013 et ensuite de GP3 Series l’an dernier. Il était également pilote de développement pour Renault au sein de la “Renault Sport Academy”. Il courait en F2 pour l’écurie britannique BWT Arden.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.