Didier Drogba pourrait se porter candidat à la présidence de la FIF

« Si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas », explique Didier Drogba lors d’un entretien accordé à l’émission Radio Foot Internationale ce vendredi 9 août. L’ancien joueur de Chelsea structure un projet avant de se lancer dans la course. L’élection du prochain président de la Fédération Ivoirienne de Football aura lieu en fin d’année.

Didier Drogba, retraité des terrains depuis l’an passé, pourrait-il être candidat à la prochaine élection du président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) ? Interrogé par RFI, l’ancien joueur de Chelsea sait que son nom est cité dans les médias. L’élection devrait avoir lieu en fin d’année.

« Je connais bien le football ivoirien »

« C’est quelque chose qui peut m’intéresser, car je connais bien le football ivoirien », avance pour le moment l’ancien international. « J’ai été en équipe nationale pendant plusieurs années et j’ai côtoyé beaucoup de dirigeants », ajoute-t-il. S’il avoue encore hésiter, Didier Drogba, 41 ans, y réfléchit sérieusement. « Si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas », avance-t-il. La FIF est actuellement dirigée par Augustin Sidy Diallo, contesté par une majorité des dirigeants de clubs du pays.

Le champion d’Europe a « envie » d’apporter son expérience au football ivoirien et africain. Il pose un regard aiguisé sur la situation du ballon rond en Côte d’Ivoire. « Nous avons vécu de belles années avec la génération précédente(titre de champion d’Afrique en 2015 en Guinée équatoriale, ndlr). Maintenant, même si nous avons de bons joueurs, il va falloir franchir un cap », lance Didier Drogba.

La Côte d’Ivoire avait été éliminée dès le premier tour lors de la CAN 2017 au Gabon (deux nuls et une défaite), et en quarts de finale lors de la CAN 2019 en Égypte face à l’Algérie aux tirs au but. En outre, les Éléphants n’ont pas participé au Mondial 2018 en Russie. « Nous avons permis à la Côte d’Ivoire de participer à trois Coupes du monde d’affilée, et nous étions déçus de ne pas voir l’équipe lors de la dernière », regrette-t-il.

WTA: Pliskova glisse en quarts à Toronto, Osaka N.1 mondiale lundi

La Japonaise Naomi Osaka va reprendre lundi la place de N.1 mondiale du classement WTA à la faveur de la défaite de Karolina Pliskova, vendredi, en quarts de finale du tournoi de Toronto.

La Tchèque, battue par la Canadienne Bianca Andreescu 6-0, 2-6, 6-4, en 1h 49 min, ne peut plus doubler Osaka (actuelle N.2 mondiale), qui profite du double faux pas de Pliskova et de l’Australienne Ashleigh Barty, sortie dès le 2e tour.

Andreescu, 19 ans, affrontera en demie l’Américaine Sofia Kenin, qui a surpris la tête de série N.6, l’Ukrainienne Elina Svitolina 7-6 (7/2), 6-4.

Osaka affronte, elle, Serena Williams et ses 23 titres en Grand Chelem en quart de finale, leur première opposition depuis la finale de l’US Open l’année dernière, où la plus jeune l’avait emporté 6-2, 6-4.

Williams et Osaka se sont affrontées deux fois, les deux en 2018, et la Japonaise s’est à chaque fois imposée devant l’Américaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.