Hamza, fils d’Oussama Ben Laden, est mort, selon plusieurs médias américains

Selon plusieurs médias américains, le “fils préféré” d’Oussama Ben Laden est mort, et les États-Unis ont contribué à l’opération visant à l’éliminer. Aucune date ni lieu n’ont été donnés.

Hamza Ben Laden, l’un des fils d’Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête d’Al-Qaïda, est mort et les États-Unis ont contribué à l’opération visant à l’éliminer, selon des informations mercredi du New York Times et de la chaîne NBC.

Le New York Times affirme que les États-Unis ont “eu un rôle” dans l’opération au cours de laquelle Hamza Ben Laden, considéré comme un dirigeant clé d’Al-Qaïda, a été tué. Le quotidien, qui cite deux responsables américains, dit n’avoir pas eu accès à d’autre précision sur cette opération. Premier média à révéler cette possible élimination, NBC avait indiqué un peu plus tôt que Washington disposait d’informations de services de renseignement attestant de la mort de Hamza Ben Laden, s’appuyant sur trois responsables anonymes. “Je ne veux pas faire de commentaire là-dessus”, a répété à deux reprises le président Donald Trump, interrogé à ce sujet.

Les deux médias n’ont pas de détails sur la date, le lieu ou les circonstances du décès. Selon le New York Times, il est intervenu dans les deux dernières années, mais les Américains ont mis du temps à le confirmer.

Souvent considéré comme le “prince héritier du djihad”

Hamza Ben Laden est considéré comme le fils préféré – voire le successeur désigné – d’Oussama Ben Laden, le fondateur du réseau à l’origine des attentats du 11 septembre 2001. Le jeune homme d’une trentaine d’années figure sur la liste noire américaine des personnes accusées de “terrorisme”. Washington avait offert en févrierune récompense pouvant atteindre un million de dollars  pour toute information permettant de le retrouver. Le comité des sanctions de l’ONU contre le groupe État islamique (EI) et Al-Qaïda avait de son côté ajouté le nom de “Hamza Oussama Muhammad Ben Laden”, né le 9 mai 1989 à Djeddah, en Arabie Saoudite, à la liste des personnes soumises à un gel international de leurs avoirs et à une interdiction de voyager.

“Il a été désigné” en août 2015 par le chef actuel d’Al-Qaïda, l’Égyptien Ayman al-Zawahiri, “comme étant officiellement membre d’Al-Qaïda” et “est considéré comme son successeur le plus probable”, avait ajouté l’ONU, également en février de cette année. Hamza Ben Laden est souvent considéré comme le “prince héritier du djihad”. Des documents, dont des lettres révélées par l’AFP en mai 2015, montrent qu’Oussama Ben Laden le destinait à lui succéder à la tête du djihad mondial anti-occidental.

Préparé depuis l’enfance à prendre le relais de son père

Quinzième de la vingtaine d’enfants d’Oussama Ben Laden, fils de sa troisième femme, Hamza a été depuis son enfance préparé pour suivre ses pas. À ses côtés en Afghanistan avant le 11-Septembre, il apprend le maniement des armes, et on l’a vu vitupérer de sa voix fluette les Américains, les juifs et les “Croisés” dans des vidéos mises en ligne. Parmi des archives du chef djihadiste saisies lors du raid américain de 2011 au cours duquel il a été tué au Pakistan, et dévoilées fin 2017 par la CIA, figure par ailleurs une vidéo du mariage de Hamza, apparemment en Iran, dont on a ainsi découvert les premières images à l’âge adulte.

Hamza Ben Laden avait été déchu en mars de sa nationalité saoudienne. Rita Katz, la directrice de SITE Intelligence Group, un groupe spécialisé dans la surveillance des mouvements djihadistes, a noté mercredi qu’Al-Qaïda n’avait pour l’instant “ni commenté ou confirmé” les informations sur la mort de Hamza Ben Laden.

Un soldat nord-coréen passe au Sud en traversant la Zone démilitarisée

Un soldat nord-coréen a réussi a traversé la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, a annoncé Séoul ce jeudi. Plus de 30.000 Nord-Coréens ont fui vers le Sud depuis la fin de la guerre de Corée, en 1953.

Un militaire nord-coréen est passé au Sud en traversant la Zone démilitarisée (DMZ)qui divise la péninsule, a annoncé jeudi l’armée sud-coréenne, ce qui constitue une défection rare au travers d’un des secteurs les plus fortifiés au monde. L’homme a été repéré mercredi soir en train d’avancer vers le Sud après avoir franchi la ligne de démarcation militaire dans la partie centrale de la DMZ. Il a été arrêté “conformément aux procédures” et est en train d’être interrogé, a précisé l’état-major sud-coréen.

Plus de 30.000 Nord-Coréens ont fui vers le Sud depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953), selon des chiffres officiels de Séoul. Mais les défections à travers la DMZ sont rarissimes, l’immense majorité traversant la frontière avec la Chine, beaucoup plus poreuse, avant de gagner la Corée du Sud via un pays tiers. 

Son identité et ses motivations sont inconnues

Hormis le fait qu’il s’agisse d’un militaire, aucune précision n’a été donnée dans l’immédiat sur son identité ou ses motivations. “Aucun mouvement particulier de troupes nord-coréennes n’a été observé de l’autre côté de la frontière”, précise l’état-major. En novembre 2017, un soldat du Nord avait réussi à franchir sous une pluie de balles la ligne de démarcation dans le village de Panmunjom, où les armées des deux Corées se font face à quelques mètres de distance. Les images de cette fuite spectaculaire avaient fait le tour du monde. La défection annoncée jeudi n’est que la troisième au travers de la DMZ depuis lors.

Le Youtubeur Grant Thompson meurt dans un accident de parapente

Recherché depuis qu’il n’était pas rentré d’un vol en parapente lundi, le Youtubeur aux 11 millions d’abonnés est mort dans un accident de parapente. Du matériel vidéo retrouvé avec son corps pourrait aider à comprendre les circonstances du décès. 

Le Youtubeur Grant Thompson, connu pour sa chaîne YouTube “The King of Random” (Le Roi du hasard), est mort dans un accident de parapente, a indiqué sa famille sur les réseaux sociaux. “C’est avec une grande tristesse que nous informons tout le monde que Grant Thompson est mort la nuit dernière (lundi)”, a écrit mardi la famille sur la page Instagram du “King of Random”. “Faites, s’il vous plaît, un acte d’amour ou de gentillesse par hasard aujourd’hui en l’honneur du Roi du hasard”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.