Joao Gilberto, légende brésilienne de la bossa nova, est mort

Père de la célèbre chanson The Girl From Ipanema, la légende brésilienne Joao Gilberto est mort samedi à l’âge de 88 ans.

La légende brésilienne de la bossa nova Joao Gilberto, dont la voix douce susurrantThe Girl From Ipanema continue de bercer les coeurs près de 60 ans après son enregistrement, est décédé samedi à 88 ans. “Mon père est décédé. Son combat était noble, il a tenté de conserver sa dignité alors qu’il perdait son autonomie”, a annoncé son fils Joao Marcelo sur Facebook. Les causes de la mort de cette icône, qui vivait ruinée et solitaire à Rio, n’ont pas été précisées. 

“Joao a changé la musique du monde pour toujours”

Guitariste et chanteur intimiste de l’âme brésilienne, Joao Gilberto s’est produit sur les plus grandes scènes du monde. Parmi ses nombreux morceaux d’anthologie, figurent DesafinadoGarota de IpanemaChega de saudadeRosa MorenaCorcovado,Aquarela do Brasil.

“Joao a changé la musique du monde pour toujours. Il a enseigné la délicatesse au Brésil, il a apporté la modernité. C’est une perte irréparable”, a réagi la chanteuse brésilienne Gal Costa à l’annonce du décès, selon un communiqué. Beaucoup de Brésiliens ont vu Joao Gilberto pour la dernière fois sur une vidéo en 2015, où il apparaissait, très amaigri et en pyjama, chantant “The girl from Ipanema” à sa plus jeune fille en s’accompagnant à la guitare. “La tristesse est sans fin”, dit l’une de ses chansons.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.