NBA : Toronto sacré champion pour la première fois de son histoire

Les Toronto Raptors ont mis fin à la série de victoires des Warriors de Golden State au bout du match 6 des finales NBA, 114-110. 

Toronto a été sacré pour la première fois de son histoire champion NBA après sa victoire 114 à 110 sur le parquet de Golden State, jeudi.

Les Raptors ont remporté la finale 2019 sur le score de quatre victoires à deux au terme d’un match 6 palpitant. Leur sacre est une première pour une équipe non-américaine. Toronto a dû attendre les deux dernières minutes pour prendre l’ascendant en s’offrant six points d’avance (108-102), mais Golden State, pourtant décimé par les blessures, s’est battu jusqu’au bout. Son meneur-vedette Stephen Curry aurait pu donner la victoire à son équipe et arracher un septième et dernier match, mais il a trop forcé sa tentative de shoot à trois points à dix secondes de la fin du temps réglementaire.

Golden State, déjà privé de son meilleur marqueur Kevin Durant, avait perdu durant le 3e quart-temps Klay Thompson qui s’est blessé au genou gauche sur un contre vigoureux de Danny Green. Les Warriors semblaient alors sur le point de prendre l’ascendant (85-80), mais sans Thompson (30 pts en 32 minutes) et avec Curry, en panne de réussite (21 pts, 6 sur 17 au tir), ils ont craqué dans le final. Le sacre de Toronto doit beaucoup à Kawhi Leonard, son ailier sacré meilleur joueur (MVP) de la finale 2019. Il a inscrit jeudi 22 points, dont les deux derniers lancers francs à la dernière seconde. C’est la deuxième fois qu’il reçoit cette distinction, la première remontant à 2014 avec les San Antonio Spurs de Tony Parker

Ibrahimovic est le joueur le mieux payé du Championnat nord-américain

Avec son salaire pour 2019, l’ancien attaquant du PSG bat le record du Championnat, jusque-là détenu par le Brésilien Kaka. 

L’attaquant et capitaine du Los Angeles Galaxy Zlatan Ibrahimovic est le joueur du Championnat nord-américain de football (MLS) le mieux payé cette saison avec un salaire annuel de 7,2 millions de dollars (6,36 millions d’euros), selon les chiffres publiées mercredi par l’association des joueurs de MLS (MLSPA).

Un nouveau record en MLS

“Ibra”, 37 ans, touchait 1,5 million de dollars la saison dernière, car le Los Angeles Galaxy avait atteint le maximum de trois joueurs dit “désignés”, c’est à dire les mieux payés, dans son effectif à son arrivée en mars 2018. L’ancien buteur du Paris SG a battu avec son salaire pour 2019 le record MLS détenu par le Brésilien Kaka, à qui Orlando avait versé 7,16 millions de dollars en 2017.

Depuis son arrivée en MLS, Ibrahimovic a marqué 33 buts et donné 13 passes décisives en 39 matches de championnat. Il devance au classement des joueurs les mieux payés son ancien coéquipier mexicain Giovani Dos Santos (5,77 millions d’euros) et deux internationaux américains de Toronto, Michael Bradley (5,70 millions d’euros) et Jozy Altidore (5,61 millions d’euros).

Un salaire moyen de 305.000 euros

Selon la MLSPA, 54 des 691 joueurs de MLS touchent au moins un million de dollars, soit 7,8% d’entre eux. Le salaire moyen en MLS, hors joueurs dit “désignés”, est de 345.867 dollars (environ 305.000 euros), soit une progression de 13,3% sur un an et de 150% sur cinq ans.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.