Roland-Garros : Wawrinka file en quarts après un match épique contre Tsitsipas

Le Suisse Stan Wawrinka s’est imposé au forceps, au terme d’un match d’une incroyable intensité de plus de cinq heures, dimanche face au jeune Grec Stefanos Tsitsipas. En quarts de finale, il retrouvera son compatriote Roger Federer.

C’était incontestablement le plus beau match depuis le début de ce Roland-Garros. Au bout du suspense et après plus de cinq heures de jeu, l’affrontement entre Stan Wawrinka (28ème) et le jeune Grec de 20 ans Stefanos Tsitsipas (6ème) a finalement tourné à l’avantage du Suisse (7-6 [6], 5-7, 6-4, 3-6, 8-6), dimanche en huitièmes de finale.

Un long bras de fer

Longtemps, très longtemps, Tsitsipas et Wawrinka se sont rendus coup pour coup sous la chaleur inondant Paris. Au final, ils ont chacun frappé plus de soixante coups gagnants (62 pour Wawrinka contre 55 fautes directes, 61 pour Tsitsipas contre 48) dans un match d’une intensité folle. Tsitsipas, qui faisait partie des principaux outsiders pour le titre, ne s’est dans un premier temps pas laissé décourager par une balle de premier set envolée. Mais il a fini par payer cher les multiples – huit précisément – occasions de break qu’il s’est procurées en vain dans la manche décisive. “C’est incroyable, c’est pour vivre des émotions comme ça que je suis revenu de blessure”, a réagi Wawrinka.

Wawrinka rejoint Federer

“Stan The Man”, de retour en forme à 34 ans après une grave blessure, retrouvera au prochain tour son illustre compatriote Roger Federer, tombeur plus tôt de l’Argentin Leonardo Mayer (68e) en trois sets (6-2, 6-3, 6-3). Il s’agira d’un remake du quart de finale de l’édition 2015, que Wawrinka avait remporté en trois sets (6-4, 6-3, 7-6 (7/4)) avant de s’offrir la Coupe des Mousquetaires sur la terre battue parisienne.

Sport

Accusations de viol : Neymar dément et dénonce une tentative d’extorsion

L’attaquant brésilien a répondu aux accusations de viol portée par une jeune femme et dévoilées samedi. Il les a démenties et a assuré avoir été victime d’une “tentative d’extorsion” de la part de l’avocat de la victime présumée.

Une Brésilienne a déposé plainte vendredi à Sao Paulo contre Neymar Jr pour un violqui se serait déroulé à Paris mi-mai. L’attaquant star du PSG a démenti ces accusations dimanche et assuré dans un communiqué avoir été victime d’une “tentative d’extorsion” de la part de l’avocat de la jeune femme. 

Une relation non consentie imposée par la force ?

Selon le site brésilien Uol qui a révélé la plainte de la jeune femme, dont l’anonymat est préservé, l’ex-barcelonnais et elle se seraient rencontrés par le biais d’Instagram. La Brésilienne aurait séjourné à Paris du 15 au 17 mai, aux frais d’un assistant du joueur.

Neymar serait entré dans la chambre de la jeune femme et la conversation aurait dévié  lorsque Neymar, visiblement en état d’ébriété, serait devenu “agressif” et aurait “fait usage de violence pour avoir une relation sexuelle avec la victime sans son consentement”. La victime présumée aurait attendu son retour au Brésil pour déposer plainte par crainte de se lancer dans une procédure à l’étranger, a encore précisé Uol.

Neymar dénonce une tentative d’extorsion

Le footballeur n’a pas tardé à nier les faits dans un communiqué dans lequel il dénonce une “tentative d’extorsion” quelques jours plus tôt de la part d’un avocat de Sao Paulo qui représentait les intérêts de la victime présumée. 

“C’était un piège et je suis tombé dedans”, regrette le joueur

Neymar a par ailleurs publié une vidéo de plus de sept minutes sur son compte Instagram. “Je suis accusé de viol. Un mot lourd, une chose très grave. Vous connaissez mon caractère, ma nature. Vous savez que je ne ferais jamais une telle chose”, y déclare-t-il. “Ce qui s’est passé est une relation entre homme et femme, entre quatre murs. Quelque chose qui se passe avec chaque couple.” L’attaquant regrette également “une situation très ennuyeuse pour [lui] et [sa] famille. C’était un piège et je suis tombé dedans. Ça me servira de leçon à partir de maintenant.”

Pour prouver sa bonne foi, Neymar diffuse dans cette vidéo des échanges par messages avec la victime présumée. Il assure également qu’elle lui aurait envoyé des photos dénudées. Selon les médias locaux, la justice brésilienne pourrait se saisir du dossier même si les faits présumés ont eu lieu en France.

Sport

Football : Messi pas sûr de participer au prochain Mondial

Le footballeur argentin Lionel Messi a mis en doute sa participation au Mondial-2022 au Qatar, lors d’un entretien à la chaîne Fox Sports. 

Le Mondial-2018 en Russie était-il le dernier de l’Argentin Lionel Messi ? Le quintuple Ballon d’or a mis en doute sa participation au Mondial-2022 au Qatar, lors d’un entretien à la chaîne Fox Sports. “Je veux terminer ma carrière en ayant gagné quelque chose avec la sélection, ou du moins essayer autant de fois que possible”, a déclaré l’attaquant du FC Barcelone, qui s’apprête à disputer la Copa América au Brésil. “Je ne sais pas si je serai au Mondial-2022”, a-t-il ajouté, s’interrogeant sur sa forme physique. Il aura 35 ans en juin 2022.

“Si j’avais inscrit le pénalty contre l’Islande, ça aurait tout changé”

Au cours de l’entretien, il a regretté la défaite en finale du Mondial-2014, puis des Copas América 2015 et 2016, et la piètre performance lors de la dernière Coupe du monde. “Si j’avais inscrit le pénalty contre l’Islande (1-1), ça aurait tout changé”, a estimé Messi, insinuant que si l’Argentine avait terminé en tête de son groupe, elle aurait affronté le Danemark en huitièmes de finale. L’Argentine a finalement été éliminée à ce stade par la France (3-4).

Football : l’équipe de France féminine bat la Chine, pour son dernier match avant le Mondial

Les Bleues se sont imposées 2 buts à 1, grâce à Valérie Gauvin et Kadidiatou Diani

Les Bleues sont prêtes. L’équipe de France féminine s’est imposée 2-1 contre la Chine, vendredi, lors du dernier match de préparation avant la Coupe du monde, qui doit s’ouvrir le 7 juin à Paris. 

Le match d’ouverture du Mondial aura lieu le 7 juin

Les joueuses de Corinne Diacre ont ouvert le score sur un but de Valérie Gauvin (30e), avant l’égalisation de Shanshan Wang (52e), qui a trompé Sarah Bouhaddi. Mais à la 58e minute de jeu, Kadidiatou Diani, joueuse du PSG, a redonné l’avantage aux Françaises d’une frappe puissante décroisée. 

Une semaine après une victoire face à la Thaïlande, les Bleues ont donc remporté leur dernier match de préparation. Le 7 juin, au Parc des Princes, elles donneront le coup d’envoi de la compétition contre la Corée du Sud. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.