Le groupe italo-américain Fiat Chrysler a présenté lundi un projet de fusion avec le constructeur automobile français Renault.

Comme attendu, le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler (FCA) a présenté lundi un projet de fusion avec son homologue français Renault, pour construire le troisième groupe mondial du secteur. Selon la proposition faite par FCA à Renault, le nouveau groupe serait détenu à 50% par les actionnaires du constructeur italo-américain et à 50% par ceux de Renault. Il serait coté à Paris, New York et Milan, a expliqué Fiat Chrysler dans un communiqué.

Réunion du CA de Renault lundi matin

Le conseil d’administration de Renault va se réunir lundi matin pour étudier cette offre de fusion, a annoncé le constructeur français dans un communiqué diffusé juste après la publication de la proposition par le groupe italo-américain. « Groupe Renault confirme avoir reçu une proposition de FCA (Fiat Chrysler Automobiles) concernant une potentielle fusion à 50/50 entre Groupe Renault et FCA. Le Conseil d’administration de Renault se réunira ce matin (lundi matin) pour discuter de cette proposition », a indiqué le constructeur au losange.