NBA : Toronto asphyxie Milwaukee et s’offre sa première finale

Les Raptors l’ont emporté face à Milwaukee dans un match 6 où la nouvelle recrue Kawhi Leonard s’est particulièrement distinguée. Toronto affrontera Golden State en finale NBA.

Toronto va disputer pour la première fois de son histoire la finale NBA face au grand favori Golden State, après avoir écœuré samedi lors du match 6 Milwaukee, meilleure équipe de la saison régulière, sans réponse face à l’intraitable défense des Raptors (100-94).

Une victoire de Toronto et de Kawhi Leonard

En réussissant deux lancers francs à moins de quatre secondes de la sirène, Kawhi Leonard a envoyé les 20.000 spectateurs de la ScotiaBank Arena, les milliers de supporters massés près de la salle au sein du “Jurassic Park” et toute une ville au septième ciel.

Un choc à venir contre Golden State

À partir de jeudi, Toronto va défier en finale Golden State, l’équipe-référence de la NBA depuis cinq ans qui a remporté trois des quatre derniers titres. Les Warriors, qui ont balayé Portland (4-0) en finale de la conférence Ouest, se reposent depuis quasiment une semaine et sont les grands favoris des bookmakers de Las Vegas. Mais ils ont perdu leurs deux matches de saison régulière cette saison face aux Raptors. Alors…

Football : Valence enfonce Barcelone 2-1 pour décrocher sa 8ème Coupe du Roi

En pleine déconfiture, le Barça a raté le doublé Liga-Coupe et laissé filer son adversaire vers un premier titre en Coupe du Roi depuis 2008, samedi soir. 

Valence déloge le quadruple tenant! L’année de son centenaire, le club valencien a enfoncé un FC Barcelone en pleine déconfiture (2-1) samedi grâce à Kevin Gameiro en finale de Coupe du Roi, privant de quintuplé l’équipe catalane et son entraîneur Ernesto Valverde, très fragilisé.

Football : le Bayern gagne la coupe d’Allemagne et réussit le doublé

À l’issue d’une saison difficile, le club de Franck Ribéry a remporté la Coupe en battant Leipzig 3-0. 

En remportant samedi à Berlin la Coupe d’Allemagne contre Leipzig (3-0) avec un doublé de Lewandowski, le Bayern Munich s’est offert un doublé national qui illumine une saison difficile, tant sur le plan sportif que sur celui de l’ambiance en interne.

Le duo Robben-Ribéry bardé de trophées

Robert Lewandowski a marqué deux fois (29e et 85e), pour devenir le seul recordman du nombre de buts en finale de Coupe d’Allemagne, avec six réalisations, devant les légendaires Gerd Müller et Uwe Seeler (4). Kingsley Coman a inscrit le deuxième but (78e).

Pour cette finale, Kovac avait récupéré son gardien Manuel Neuer, blessé depuis mi-avril. Et comme prévu, le duo Robben-Ribéry était sur le banc, piaffant de jouer une dernière fois en jeu avant de quitter le club bardés de trophées, après respectivement 10 et 12 saisons en Bavière.

Robben est entré à la 73e minute et Ribéry une fois le 3-0 acquis, les fans l’ayant réclamé à grands cris pendant plusieurs minutes.

Sport

Roland-Garros : y a-t-il une favorite dans le tableau féminin ?

Le tournoi de Roland-Garros démarre dimanche, et avec lui, la course à la succession de Simona Halep. Avant les premiers coups de raquette, aucune favorite ne semble vraiment se détacher.

Qui pour succéder à Simona Halep au palmarès de Roland-Garros ? Difficile, au vu des derniers résultats, de désigner clairement une favorite. Europe 1 fait le point sur les potentielles prétendantes à la victoire.

Naomi Osaka, retour sur terre ?

Lauréate des deux derniers tournois du Grand Chelem, à l’US Open, l’année dernière, et à l’Open d’Australie en janvier dernier, Naomi Osaka peut-elle réussir la passe de trois ? Ce sera difficile. Numéro 1 mondiale, la Japonaise, âgée de 21 ans, n’a cependant jamais passé le troisième tour dans le tournoi parisien. Elle vient d’échouer à deux reprises en quarts de finale sur terre battue, d’abord à Madrid, où elle s’est fait sortir par la Suissesse Belinda Bencic, puis à Rome, où elle a dû déclarer forfait en raison d’une blessure à la main droite. Osaka ne s’est par ailleurs jamais hissée en finale d’un tournoi sur terre battue…

Simona Halep, en route pour le doublé ?

Tenante du titre, la Roumaine Simona Halep reste sur deux finales de suite à Roland-Garros. La numéro 3 mondiale, qui tentera de conserver son trophée sur la terre battue parisienne, a été jusqu’en finale à Madrid, il y a deux semaines, finalement sèchement battue par Kiki Bertens en deux manches. À 27 ans, Simona Halep a l’expérience suffisante pour bien gérer un tournoi de deux semaines, même si elle reste sur une élimination prématurée à Rome, dès le deuxième tour, par Marketa Voudrousova, seulement 38ème au classement WTA.

Kiki Bertens et Karoline Pliskova en embuscade

La Néerlandaise Kiki Bertens, qui a fait de la terre battue sa surface de jeu préférée, se sent “prête à battre les meilleures joueuses du monde”, selon des propos rapportés par L’Équipe. Elle se place parmi les prétendantes au sacre à Roland-Garros. La numéro 4 mondiale, âgée de 27 ans, reste sur une défaite en demi-finales du tournoi de Rome, la semaine dernière, face à Johanna Konta, 26ème mondiale.

La Tchèque Karolina Pliskova peut elle aussi candidater à Paris. Demi-finaliste de Roland-Garros en 2017, elle reste sur un succès au tournoi de Rome, durant lequel elle n’a perdu que deux sets sur l’ensemble de la compétition. À Roland-Garros, la numéro 2 mondiale voudra avant tout se rattraper de son tournoi 2018, où elle s’était fait sortir dès le deuxième tour par Maria Sharapova.

Serena Williams et Sloane Stephens, les Américaines en outsiders

Elle a remporté 23 tournois du Grand-Chelem, dont trois Roland-Garros, mais difficile pourtant de la considérer comme la favorite du tournoi. À 37 ans, Serena Williams reste sur un forfait en huitièmes de finale du tournoi parisien, l’année dernière, et n’a disputé qu’une seule rencontre de terre battue depuis un an.

Désormais reléguée à la dixième place mondiale, l’Américaine devra réaliser un exploit pour soulever son quatrième Roland-Garros. Serena Williams, qui ne s’était pas présentée au tournoi de Madrid il y a deux semaines, avait dû déclarer forfait dès le deuxième tour du tournoi de Rome, en début de semaine dernière, pour une douleur au genou gauche.

L’autre Américaine candidate au trophée est Sloane Stephens, finaliste de la dernière édition des Internationaux de France. La numéro 7 mondiale n’a pas passé le deuxième tour à Rome, battue par Johanna Konta, mais a été jusqu’en demi-finales du tournoi de Madrid, sortie finalement par Kiki Bertens. De bonnes dispositions qui en font une candidate crédible à la coupe Suzanne-Lenglen.

Sport

Roland-Garros : une potentielle demi-finale Federer-Nadal

Roger Federer, de retour à Paris après quatre ans d’absence, se retrouve dans le tableau de Rafael Nadal. Novak Djokovic n’a pas été gâté par le tirage au sort, effectué jeudi. 

Y’aura-t-il un Federer-Nadal pour le grand retour du “maître” à Roland-Garros ? Les deux grands rivaux pourraient s’affronter en demi-finales, selon le tirage au sort effectué jeudi. Le Suisse, qui revient à Paris après quatre ans d’absence, débutera par un premier tour a priori (très) facile contre contre l’Italien Lorenzo Sonego (73e mondial). Il devrait être relativement épargné jusqu’en quarts de finale, où il pourrait retrouver le jeune prodige grec Stefanos Tsitsipas (6e), récent finaliste du Masters 1000 de Madrid après avoir battu Rafael Nadal en demi-finales

L’Espagnol, vainqueur onze fois à Roland-Garros, débutera contre un qualifié avant un potentiel quart de finale face à Kei Nishikori (7e). Dans l’autre partie du tableau masculin, Novak Djokovic a hérité d’un tirage plus compliqué. Le numéro 1 mondial pourrait jouer contre Alexander Zverev (5e) en quarts, avant une éventuelle demi-finale contre Dominic Thiem (4e), finaliste l’an passé. A noter que Gaël Monfils (16e), sans doute la meilleure chance française chez les hommes, aurait justement l’occasion de se mesurer à Thiem en huitièmes, si la logique du classement ATP est respectée. 

Possible quart entre Naomi Osaka et Serena Williams 

Du côté des femmes, Serena Williams, en quête d’un 24ème Grand Chelem, pourrait croiser en quart de finale la Japonaise et n°1 mondiale Naomi Osaka. L’Américaine pourrait auparavant affronter dès les huitièmes de finale sa compatriote Madison Keys, ancienne finaliste de l’US Open en 2017. A noter au premier tour le match entre Venus Williams, deux fois titrées Porte d’Auteuil, et l’Ukrainienne Elina Svitolina (9e mondiale), et la rencontre entre Jelena Ostapenko, victorieuse en 2017, et l’ex-n°1 mondiale bélarusse Victoria Azarenka.

Les potentiels quarts de finale :

Du tableau masculin : 
Djokovic – Zverev
Thiem – Del Potro
Tsitsipas – Federer 
Nishikori – Nadal

Du tableau féminin : 
Osaka – S.Williams 
Halep – Kvitova
Stephens – Bertens
Kerber – Pliskova 



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.