PSG : Neymar suspendu cinq matches dont trois ferme pour son altercation en Coupe de France

Cette sanction prendra effet lundi. Neymar pourra donc disputer le match de championnat face à Angers avec le PSG ce week-end.

Neymar, l’attaquant phare du PSG, a été suspendu trois matches ferme et deux avec sursis pour son geste d’humeur contre un spectateur provocateur après la défaite en finale de Coupe de France, a annoncé la Fédération française de football vendredi.

Le Brésilien manquera le Trophée des Champions

La sanction prend effet “à compter du lundi 13 mai”, précise la FFF. Le Brésilien pourra donc disputer le match à Angers, samedi, pour le compte de la 36e journée de Ligue 1, mais manquera les deux dernières rencontres de la saison, face à Dijon et à Reims. Neymar sera également absent lors du Trophée des Champions 2019, programmé le 3 août prochain, à Shenzen, en Chine, face à Rennes.

Cette sanction fait suite à son geste d’humeur sur un spectateur lors de la finale de la Coupe de France, perdue face aux Bretons. L’attaquant parisien avait bousculé de la main un spectateur de la tribune officielle qui lui lançait “oh, va apprendre à jouer au foot, toi !”. La commission de discipline de la FFF s’était alors saisie du dossier. “Est-ce que j’ai mal agi ? Oui. Mais personne ne peut rester indifférent”, avait reconnu ensuite le numéro 10 de la Seleçao sur Instagram. L’entraîneur Thomas Tuchel avait dénoncé le comportement de son joueur devant la presse : “Je n’aime pas du tout. Ce n’est pas possible de faire ça, ce n’est simplement pas possible”.

Le club fait appel de la décision

Le club de la capitale a annoncé “prendre acte de la décision de la commission”, mais “compte tenu notamment des insultes subies par plusieurs joueurs du club dont Neymar, (…) le Paris Saint-Germain et son joueur ont décidé de faire appel de cette décision devant la commission supérieure d’appel de la FFF”.

Également suspendu trois matches en Ligue des champions pour avoir insulté les arbitres du huitième de finale retour entre le PSG et Manchester United sur les réseaux sociaux, Neymar a également fait appel de sa sanction.

Sport

Tokyo 2020 : le TAS saisi pour que le 50 km marche féminin soit ajouté aux JO

La Fédération internationale d’athlétisme a expliqué que l’inscription de cette épreuve au programme des JO de Tokyo “avait été demandée l’an passé mais le CIO a répondu que c’était trop tard pour Tokyo”.

Six athlètes dont la Portugaise Inès Henriques, championne du monde de la discipline, ont saisi le Tribunal arbitral du sport pour faire inscrire le 50 km marche féminin au programme des Jeux olympiques de Tokyo 2020, a appris l’AFP vendredi auprès du TAS. Le recours qui vise la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) et le Comité international olympique (CIO) a été enregistré par le TAS début avril.

“Aucune date d’audience n’a encore été fixée pour cette affaire”, a précisé le tribunal suprême en matière de sport, qui siège à Lausanne. Contactée par l’AFP, l’IAAF a précisé que l’inscription de cette épreuve au programme des JO de Tokyo “avait été demandée l’an passé mais le CIO a répondu que c’était trop tard pour Tokyo”. Le 50 km marche féminin n’est inscrit au programme des compétitions majeures que depuis les Mondiaux de Londres en 2017.

Réflexion sur les distances des épreuves de marche

Début mars, la Chinoise Liu Hong, championne olympique du 20 km marche en 2016, a écrasé le record du monde du 50 km à Huangshan en Chine en 3 h 59 min 15 sec, devenant la première femme à passer sous les 4 heures. Liu Hong (31 ans), également détentrice du record du monde du 20 km, a explosé le précédent record de sa compatriote Liang Rui établi en 2018 (4 heures 4 min 36 sec).

L’IAAF a engagé une réflexion sur les distances des épreuves de marche. Selon différentes propositions, le 50 km marche pourrait tout simplement disparaître et la marche compterait alors deux épreuves, le 10 km et le 30 km. Le champion du monde du 50 km et détenteur du record du monde de la distance (3 h 32 min 33 sec, en 2014) est le Français Yohann Diniz, triple champion d’Europe. Diniz a en revanche toujours échoué à obtenir une médaille aux Jeux olympiques, à Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016 où il a terminé 8e.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.