La barbe masculine recèlerait plus de bactéries que le pelage des chiens

La barbe des hommes transporte plus de bactéries que le pelage des chiens, conclut une étude réalisée par un groupe international de chercheurs. Leur découverte a été faite presque accidentellement lors d’une autre recherche.

Cette étude a été publiée récemment dans le journal European Radiology. Les scientifiques ont passé les poils de dix-huit hommes et trente chiens au peigne fin.

Risques pathologiques

L’échantillon étudié était donc petit, mais le résultat est parlant: chacun des 18 hommes barbus de cette recherche véhiculaient un nombre élevé de microbes. La barbe de sept d’entre eux contenait même tellement de bactéries qu’il y avait des risques pathologiques. Ce n’était le cas, en revanche, que pour quatre chiens sur 30.

Cette découverte a été faite presque accidentellement: au départ, les chercheurs – pour partie d’entre eux spécialisés en radiologie – s’interrogeaient sur les risques de contamination du chien à l’homme lors de l’utilisation d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM.)

Ironiquement, la petite bête n’est donc pas toujours là où l’on pense…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.