Syrie : la dernière poche djihadiste bombardée, 3.000 redditions

Les bombardements de la dernière poche de djihadistes de l’EI dans l’est de la Syrie ont repris mardi soir après la reddition de membres de l’organisation. Quelque 3.000 personnes ont été évacuées de cette zone.

Environ 3.000 djihadistes se sont rendus mardi aux Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par Washington dans l’est de la Syrie, où les bombardements ont repris de plus belle en fin de journée contre le dernier réduit du groupe État islamique (EI).

Vers la fin territoriale de l’EI. Du “califat” autoproclamé en 2014 sur de larges pans de territoire à cheval entre la Syrie et l’Irak, il ne reste aujourd’hui aux djihadistes de l’EI qu’un tout petit secteur du village de Baghouz où sont dressées des tentes, près de la frontière irakienne. Sa défaite annoncée signera la fin territoriale du “califat” et revêt ainsi une grande importance symbolique.

Les FDS, une alliance de combattants kurdes et arabes, sont engagées depuis décembre dans une offensive contre l’EI avec le soutien d’une coalition internationale anti-djihadiste emmenée par les États-Unis. Mais ces dernières semaines, la présence dans la poche de très nombreux civils, en majorité des familles de djihadistes, a freiné l’offensive. Et si des dizaines de milliers ont fui, nul ne sait encore combien il en reste.

3.000 membres de l’EI qui se sont rendus. “Le nombre des membres du groupe État islamique qui se sont rendus depuis hier soir [lundi] est passé à 3.000. Trois femmes yazidies et quatre enfants ont également été secourus”, a écrit sur Twitter Mustefa Bali, un porte-parole des FDS. Environ 400 personnes avaient déjà été évacuées lundi du réduit de l’EI, selon l’alliance arabo-kurde. 

Le gouverneur anti-peine de mort de Californie annonce un moratoire sur les exécutions

La Californie va décréter un moratoire sur les exécutions, doit annoncer mercredi Gavin Newsom, gouverneur de l’Etat depuis janvier et fervent opposant à la peine de mort. 

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, doit annoncer mercredi un moratoire sur les exécutions qui bénéficiera aux 737 détenus dans le “couloir de la mort” de cet Etat, le plus grand contingent aux Etats-Unis.

Adversaire de longue date de la peine de mort. “La peine de mort est incompatible avec nos valeurs fondatrices et atteint au plus profond l’idéal que représente le fait d’être Californien”, doit dire Gavin Newsom, un démocrate, dans un discours dont des extraits ont été transmis à la presse. 

Le tunnel pour véhicules électriques d’Elon Musk construit à Las Vegas d’ici la fin de l’année

Le projet de tunnel pour véhicules électriques à grande vitesse porté par le milliardaire américain Elon Musk sera réalisé à Las Vegas d’ici la fin de l’année, ont annoncé mardi les autorités de la ville. 

Les autorités de Las Vegas ont choisi mardi de confier la construction d’un tunnel souterrain à une des sociétés du fantasque milliardaire Elon Musk, qui prévoit de le rendre opérationnel “d’ici la fin de l’année”. The Boring Company a été sélectionnée pour concevoir, construire et gérer une boucle de tunnels capables de transporter des passagers dans des véhicules électriques autonomes à vitesse élevée dans le cadre de l’expansion du grand centre d’expositions de la ville, a expliqué l’organisme supervisant le centre (Las Vegas Convention and Visitors Authority, LVCVA).

Feu vert final en juin. Elon Musk, qui propulse déjà des voitures électriques (Tesla) et des fusées spatiales (SpaceX), s’est tout de suite félicité de cette annonce. “Avons hâte de construire le tunnel de la Boring Company à Vegas”, a-t-il écrit sur Twitter. “Il devrait être opérationnel d’ici la fin de l’année!”, a-t-il aussi affirmé sur le réseau social. Un contrat doit encore être négocié pour un feu vert final en juin.

La construction du tunnel devrait coûter entre 35 et 55 millions de dollars, en fonction du trajet retenu et du nombre de stations demandé. Une fois les travaux d’agrandissement réalisés, le centre d’expositions doit s’étendre sur 81 hectares, 3,2 kilomètres devant séparer les deux extrémités. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *