A son tour, Facebook veut mettre fin aux messages anti-vaccins

“Ces groupes et pages ne seront plus incluses dans les recommandations quand vous les taperez dans la fenêtre recherche”, a expliqué la responsable de la Global Policy Management de la marque. 

Facebook a annoncé jeudi qu’il allait lutter activement contre les messages de désinformation circulant sur le réseau et mettant en cause les vaccins, emboîtant ainsi le pas de Pinterest et YouTube. 

Aux Etats-Unis et ailleurs, les grands réseaux sociaux sont accusés de laisser se développer le mouvement anti-vaccins. Selon les autorités sanitaires américaines, le pourcentage d’enfants atteignant deux ans sans aucune vaccination est passé de 0,9% des enfants nés en 2011 à 1,3% de ceux nés en 2015. Le nombre de demandes d’exemptions vaccinales a augmenté en 2017-2018 pour la troisième année scolaire consécutive aux Etats-Unis.

Une très grande étude portant sur plus de 650.000 enfants danois suivis sur plus d’une décennie est parvenue à la même conclusion que plusieurs études précédentes: le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) n’augmente pas le risque d’autisme, contrairement à ce que colportent certaines personnes sur les réseaux sociaux.

Insolite

Tennis : la n°1 mondiale Naomi Osaka a une Barbie à son effigie

L’effigie de la joueuse japonaise va intégrer la collection “Sheroes” de Barbie, qui compte déjà plusieurs sportives.

La nouvelle reine du tennis féminin, la Japonaise Naomi Osaka, a admis jeudi en marge du tournoi d’Indian Wells qu’elle avait encore du mal à réaliser qu’il existait une poupée Barbie à son effigie.

“C’est un petit peu surréaliste.” “C’est quelque chose de fort, car quand j’étais enfant, je jouais beaucoup à la poupée Barbie”, a-t-elle expliqué. “Mais en même temps, c’est un petit peu surréaliste”, a poursuivi Osaka qui a remporté coup sur coup l’US Open 2018 et l’Open d’Australie 2019. Née d’une mère japonaise et d’un père haïtien, la n°1 mondiale s’est dite fière de “représenter les gens qui pensent qu’ils ne sont pas représentés”. “C’est vraiment un objectif important pour moi”, a-t-elle insisté.

L’argent reversé à une école haïtienne. La poupée à son effigie, avec son imposante chevelure retenue par une visière, appartient à la collection “Sheroes” (héros au féminin) dans laquelle figurent déjà, parmi les sportives, la gymnaste Laurie Hernandez et l’escrimeuse Ibtihaj Muhammad. Osaka, 21 ans, a décidé de consacrer l’argent qu’elle recevra de son partenariat avec le géant des jouets Mattel à l’école élémentaire que son père a créée à Haïti.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.