Mexique : découverte sur un site maya d’un “trésor scientifique”

Des centaines de vestiges de très grande valeur ont été découverts dans une grotte située sur le site maya de Chichen Itza, dans le Yucatan, au Mexique.

Des archéologues mexicains ont découvert des centaines de vestiges de très grande valeur dans une grotte située sur le site maya de Chichen Itza, dans le Yucatan (sud-est du Mexique), a indiqué lundi un chercheur responsable de ce projet. Ce “trésor scientifique”, découvert dans cet “espace mystique”, compte sept offrandes, notamment des brûleurs d’encens en céramique ainsi que d’autres objets, a indiqué le chercheur Guillermo de Anda lors d’une conférence.

Les scientifiques espèrent que la datation de ces vestiges permettra de savoir qui étaient et d’où venaient les Itzaes, le peuple maya qui vivait dans la péninsule du Yucatan. Cette grotte avait été découverte il y a plus de cinquante ans par la population locale qui en avait alors informé l’Institut national de l’anthropologie et de l’histoire (INAH).

États-Unis : l’ex-maire de New York, Michael Bloomberg, renonce à la présidentielle de 2020

L’ancien maire de New York, Michael Bloomberg a annoncé mardi qu’il renonçait à se lancer dans la course à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020. “La meilleure façon pour moi d’aider le pays est de me retrousser les manches et de continuer à travailler”, a-t-il déclaré. 

Michael Bloomberg ne sera probablement jamais candidat à la présidence des États-Unis. Après moult hésitations, l’ex-maire de New York a annoncé mardi renoncer à se lancer dans la mêlée pour l’investiture démocrate, qui compte déjà 14 prétendants.

Une investiture démocrate difficile à décrocher. “Je crois que je battrai Donald Trump lors d’une élection nationale”, a indiqué dans une déclaration Michael Bloomberg, 77 ans, classé 9ème homme le plus riche du monde par le magazine Forbes. “Mais je mesure aussi clairement la difficulté de remporter l’investiture démocrate, déjà très disputée”, a-t-il ajouté.

Carlos Ghosn bientôt libéré sous caution : “Ce n’est pas la liberté totale, loin de là”

Alors que sa caution a été acceptée par le tribunal de Tokyo, Carlos Ghosn va être placé en résidence surveillée. “Il y aura quand même une surveillance extrêmement forte”, explique l’avocat de sa famille.

Carlos Ghosn devrait être libéré sous caution dans les prochaines heures. Le tribunal de Tokyo a accepté sa remise en liberté mardi, après le paiement de la caution de huit millions d’euros. L’ancien PDG de Renault et Nissan, qui a passé plus d’une centaine de jours derrière les barreaux, va désormais être placé en résidence surveillée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.