Pédophilie : YouTube bloque les commentaires sous la plupart des vidéos de mineurs

Après l’alerte donnée par un blogueur, YouTube a annoncé jeudi qu’il allait supprimer la possibilité de commenter la plupart des vidéos montrant des mineurs sur sa plateforme pour éviter toute dérive pédophile. 

Après avoir déjà supprimé des millions de commentaires suspects accompagnant des vidéos d’enfants, YouTube a décidé d’aller plus loin en supprimant désormais la possibilité de commenter la plupart des vidéos montrant des mineurs, terrain de chasse des pédophiles.

Des commentaires de vidéos utilisés par des pédophiles. Après l’alerte donnée par un blogueur, le site possédé par Google avait annoncé la semaine dernière la suppression de millions de commentaires, utilisés par des pédophiles pour se transmettre discrètement des vidéos d’enfants, un problème qui a poussé certaines marques à retirer leurs publicités du site.

D’après ce blogueur, ces utilisateurs se servent notamment des commentaires sous ces vidéos – innocentes en elles-mêmes – pour identifier et se transmettre des contenus, parfois explicitement pédophiles, parvenant ainsi à contourner les interdictions de YouTube.

Plus de commentaires sous les vidéos de mineurs. Jeudi, le site de partage de vidéos a annoncé vouloir aller plus loin. “Dans les mois qui viennent, nous allons étendre notre action en suspendant les commentaires de vidéos qui montrent des mineurs plus âgés, susceptibles d’attirer les comportements de type prédateur”, a expliqué la plateforme très populaire chez les jeunes.

Un petit nombre de créateurs de vidéos avec des mineurs sera cependant autorisé à rester ouvert aux commentaires mais devra impérativement surveiller leur contenu avec attention et utiliser les outils technologiques fournis par YouTube, notamment un logiciel qui permet de repérer et supprimer plus efficacement les commentaires enfreignant les conditions d’utilisation de la plateforme.

Des annonceurs qui retirent leurs publicités. La semaine dernière, Disney, Epic Games (derrière le jeu à succès Fortnite), AT&T (opérateur télécoms) ou Nestlé (alimentation) ont décidé de retirer pour l’instant leurs publicités de YouTube. En novembre 2017,YouTube avait effacé des dizaines de milliers de vidéos d’enfants qui s’accompagnaient de commentaires au ton très déplacé, voire à caractère pédophile, tentant de rassurer des annonceurs inquiets, dont certains avaient décidé, déjà, de retirer leurs pubs de la plateforme.

Quelques mois plus tôt, plusieurs grands annonceurs, dont Procter&Gamble et AT&T, avaient déjà retiré leurs campagnes de YouTube, quand il était apparu que des publicités étaient adossées à des contenus antisémites, incitant à la haine ou faisant l’apologie du terrorisme.

Facebook : il sera possible d’effacer certaines données personnelles “cette année”

“Au plus tard cette année”, les utilisateurs de Facebook pourront effacer certaines données personnelles collectées par le réseau social, a promis le groupe mercredi.

Il sera possible d’effacer certaines données personnelles collectées par Facebook dans le courant de cette année, a indiqué le réseau social, critiqué pour sa gestion jugée opaque des données de ses utilisateurs.

Pour empêcher que Facebook stocke des données. Cette fonctionnalité, annoncée en mai 2018, sera disponible “plus tard cette année”, a promis le directeur financier du groupe, David Wehner, mardi lors d’une conférence sur la technologie. Les utilisateurs de Facebook pourront voir quelles applications et quels sites ont envoyé des données au réseau social, pourront les effacer de leur compte et empêcher Facebook de les stocker.

Économie

Le groupe textile Gap se scinde en deux et pourrait abandonner son nom

Gap a annoncé jeudi la scission de sa marque Old Navy, qui deviendra une société cotée, ainsi que la fermeture de 230 magasins de l’enseigne dans les deux prochaines années.

Le groupe textile américain Gap a annoncé jeudi une vaste restructuration comprenant sa scission en deux entreprises distinctes et cotées séparément enBourse et envisage de renommer la maison mère.

Le groupe va fermer 230 magasins. Gap, qui a pris du retard dans le commerce en ligne et pâtit de la concurrence de H&M et Zara, va également fermer 230 magasins à travers le monde, soit 6,3% de son portefeuille total dans les deux prochaines années, pour faire des économies, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.