Un gendarme de l’Internet avertit d’attaques massives contre les noms de domaine

Selon l’organisme international qui attribue les adresses Internet, des attaques informatiques sont en cours contre de nombreux noms de domaine à travers le globe.

L’organisme international qui attribue les adresses Internet (ICANN) a averti vendredi que des attaques informatiques massives étaient en cours contre des noms de domaine Internet dans le monde.

Des “changements non autorisés” dans les adresses. Ces attaques informatiques consistent à “effectuer des changements non autorisés” dans les adresses et “à remplacer les adresses des serveurs” autorisés “par des adresses de machines contrôlées par les attaquants”, a dit l’organisme dans un communiqué. Les pirates “s’attaquent à l’infrastructure internet elle-même”, a indiqué à l’AFP un des responsables de l’ICANN. “Il y a déjà eu des attaques ciblées mais jamais comme ça”, a-t-il ajouté.

Appel à prendre des mesures de protection. L’ICANN “estime que qu’il y a un risque en cours important sur des parties importantes de l’infrastructure des noms de domaine” (Domain name System, DNS) Internet, en d’autres termes les adresses des sites Internet, a aussi écrit l’organisme, qui appelle les responsables de noms de domaines à prendre les mesures adéquates. Précisément, elle appelle à déployer un protocole de protection appelé “Domain Name System Security Extensions” (DNSSEC). L’organisation, basée en Californie, gère le système des noms de domaines en ligne que le grand public connaît sous formes d’adresses de sites en .com ou .fr par exemple.

Économie

Le monde pourrait se retrouver en situation de pénurie alimentaire

La FAO, l’organisation pour l’alimentation et l’agriculture, émanation de l’ONU, a publié un rapport alarmant. La diminution drastique de la biodiversité devrait entraîner un risque de pénurie alimentaire.

La FAO met en garde, dans un rapport alarmant, sur le risque de pénurie alimentaire en raison de la diminution drastique de la biodiversité dans l’agriculture et l’alimentation. Ce rapport, le premier de ce genre jamais réalisé par l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), “présente des preuves toujours plus nombreuses que la biodiversité qui est à la base de nos systèmes d’alimentation, à tous les niveaux, est en baisse à travers le monde”. 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.