Grammy Awards : le rappeur Childish Gambino grand vainqueur, Michelle Obama en invitée surprise

Le rappeur Childish Gambino, célèbre pour son clip “This Is America”, a remporté les trophées d'”enregistrement” et de “chanson” de l’année, dimanche, lors des Grammy Awards, cérémonie où a fait une apparition l’ancienne Première dame Michelle Obama.

La soirée des Grammy Awards a réuni dimanche à Los Angeles un parterre de stars mondiales, pour une cérémonie marquée par la diversité où Lady Gaga et Childish Gambino ont été particulièrement honorés. L’ex-Première dame des États-Unis Michelle Obama a fait une apparition surprise sur la scène, pour la première prise de parole aux côtés de l’animatrice de la soirée Alicia Keys et des chanteuses Jennifer Lopez, Lady Gaga et Jada Pinkett Smith.

“La musique nous permet de nous entendre les uns les autres. La musique nous montre que tout ça est important, chaque histoire et chaque voix, chaque note au sein de chaque chanson”, a notamment lancé Michelle Obama, alors que les Grammy Awards ont régulièrement été accusés de privilégier les artistes blancs et masculins, au détriment des femmes et des minorités.

Childish Gambino plutôt que Kendrick Lamar ou Drake. Même si les stars du rap Kendrick Lamar et Drake, en tête des nominations, sont reparties sans récompense majeure, l’industrie du disque américaine a tout de même mis cette année à l’honneur les artistes féminins ou issus de minorités ethniques. Childish Gambino, alter ego musical du comédien Donald Glover (Atlanta), a quant à lui raflé la mise dimanche soir : “enregistrement de l’année” et “chanson de l’année” pour son hymne politiquement incorrect This Is America. Hybride de gospel et de rap, truffé de pamphlets contre les excès qui secouent la société américaine, il a balayé les favoris Drake ou Lady Gaga.

La vidéo choc de ce titre, dénonçant le règne des armes à feu et du racisme aux États-Unis, et déjà visionnée près de 500 millions de fois sur la plate-forme YouTube, a également reçu le prix du “meilleur clip”. Childish Gambino avait toutefois boycotté la cérémonie et n’est pas venu chercher ses statuettes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *