Les enquêteurs britanniques prévoient une « opération sous-marine » dans les prochains jours sur l’épave de l’avion transportant le footballeur italo-argentin Emiliano Sala. Une « opération est en cours en ce moment pour collecter des éléments », a déclaré un porte-parole de l’AAIB, le Bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens. A la question de savoir si les enquêteurs tenteront de récupérer les restes de l’avion et le corps localisé dans l’épave, le porte-parole a déclaré qu' »une opération sous-marine sera menée dans les deux prochains jours », sans préciser la nature exacte de celle-ci.

David Mearns, le chasseur d’épaves qui a localisé l’appareil dimanche au fond de la Manche avait jugé auparavant « impératif » de récupérer le corps. Directeur de la société Blue Water Recoveries, mandatée par la famille de l’attaquant pour mener des recherches, David Mearns a quitté l’île anglo-normande de Guernesey lundi après avoir repéré l’épave la veille. Il a passé le relais aux enquêteurs de l’AAIB.
« Le temps presse lorsqu’il s’agit d’un corps, il est donc impératif qu’ils procèdent à la récupération de l’avion et du corps », a déclaré David Mearns.

Disparu le 21 janvier. Emiliano Sala, 28 ans, et David Ibbotson, le pilote britannique de 59 ans, voyageaient à bord d’un monomoteur Piper Malibu qui a disparu des radars le soir du 21 janvier au-dessus de la Manche, à une vingtaine de kilomètres au nord de Guernesey.